Obama for America


"Salesforce s'est adaptée massivement pour répondre à nos besoins d'engagement et de prise de décisions en temps réel."

-Michael Slaby
Dirigeant principal de l'intégration et de l'innovation

Établir une connexion avec 5,7 millions d'électeurs

Chaque Américain a une histoire à raconter. De la saisie des maisons à l'éducation collégiale maintenant plus abordable et aux frais de santé trop dispendieux, les histoires que les Américains partagent avec leurs élus sont remplies d'inspiration, de déchirements, de joies, d'épreuves et de gratitude. En utilisant Salesforce, la campagne Obama 2012 a été en mesure d'examiner de plus près les espoirs et les rêves qui constituent l'âme des États-Unis. En entrant en relation individuellement avec plus de 5,7 millions d'électeurs, la campagne a permis à tous de faire entendre sa voix concernant la façon de gouverner le pays.

Au cours des mois qui ont précédé l'élection, la campagne a reçu en moyenne plus de 10 000 courriels chaque jour avec des histoires, des questions ou des commentaires destinés au Président Obama, pour ensuite augmenter à plus de 50 000 au cours des journées qui ont suivi la convention du parti démocrate. Les membres du personnel ont utilisé Service Cloud pour personnaliser les messages aux électeurs. Selon Allison Belville, la directrice des communications de la campagne, « il était très important pour nous d'ajouter une touche personnelle. Grâce à Salesforce, nous n'avons pas fournit des réponses produites en série; chaque personne a reçu une réponse personnalisée contenant les renseignements dont elle avait besoin. »

Non seulement la campagne Obama 2012 a-t-elle utilisé des tableaux de bord afin de connaître en temps réel l'opinion de la nation concernant les grands enjeux, mais de plus, le personnel a pu voir facilement où les opinions divergeaient à la grandeur du pays. « Salesforce nous permet de prendre le pouls de la nation, tout en cernant les opinions des gens au niveau du quartier » explique Edward Schlicksup, premier administrateur de Salesforce. La campagne a été segmentée par code Zip afin de prioriser les efforts dans certains comtés. « Nous pouvions personnaliser chaque conversation avec chaque électeur. »

Une des clés du succès de la campagne a été sa capacité d'utiliser les partisans pour rejoindre les indécis et les inciter à voter. Salesforce est tellement simple à utiliser que les nouveaux bénévoles, souvent sans compétences techniques, ont pu être formés en quelques minutes et ont commencé très rapidement à répondre aux questions et à partager le message de la campagne. « Il est plus facile d'utiliser Salesforce que de préparer la loi sur l'assurance maladie, » plaisante M. Schlicksup. Avec plus de 700 bénévoles au centre d'appels de Chicago seulement, la mise à profit de leur énergie a donné un coup de pouce important au candidat.

« Salesforce nous permet d'habiliter les bénévoles quand ils se présentent à notre quartier général et de les rendre fonctionnels rapidement afin qu'ils puissent communiquer efficacement avec les électeurs. »

L'avantage de la technologie

« Le temps est l'un des atouts les plus précieux de toute campagne, » souligne Michael Slaby, dirigeant principal de l'intégration et de l'innovation de la campagne Obama 2012. La campagne a utilisé la plateforme Salesforce pour être plus agile et réactive aux conditions changeantes, déployer rapidement de nouvelles applications et accélérer un grand nombre de ces processus quotidiens. « Grâce à Salesforce, nous avons pu passer de l'idée à l'application très rapidement; nous avons d'ailleurs créé autant d'applications qu'une entreprise Fortune 500 en seulement sept mois. »

Le personnel de la campagne a développé une variété d'applications personnalisées et mobiles afin de tout gérer, des budgets des quartiers généraux étatiques et régionaux à la coordination de plus de 7 000 vedettes et personnalités publiques qui ont participé à différents événements au nom de la campagne. Un des outils les plus puissants a été une petite application qui a réduit le temps d'activation et de désactivation des bénévoles de plusieurs heures à quelques minutes, permettant à l'équipe d'obtenir un rendement encore meilleur de ses groupes de bénévoles.

« Je conseillerais aux autres membres du gouvernement d'examiner sérieusement le nombre d'heures consenties à la configuration des serveurs et des réseaux et à la création de toute cette infrastructure », ajoute M. Slaby. « Si vous ne créez pas d'applications utiles, vous perdez du temps. »

 

Obama for America
Obama for America

 

 

Produits utilisés par Obama for America