BVA


"Avec Salesforce, nous réinventons la mesure de l’opinion."

— Gérard Lopez
Président

BVA réinvente la mesure de l’opinion

Depuis sa création en 1970, l’institut d’études BVA n’a pas cessé d’élargir son champ d’action, devenant en l’espace de quelques décennies l’un des plus grands instituts d’études et de sondages français et mondiaux. Arrivés à la tête du Groupe en 2002, Gérard Lopez et Pascal Gaudin consolident depuis cette date la position innovante de la société et sa présence internationale. Aujourd’hui, BVA présente POP 2017, une plateforme inédite en vue des grandes échéances électorales de 2017, qui allie le savoir-faire technologique de Salesforce et l’expertise analytique de l’institut d’études. Rencontre avec Gérard Lopez, président visionnaire du Groupe.

« Salesforce me permet de montrer ce que sera l’institut de sondages de demain. »
Gérard Lopez, Président de BVA

Un institut innovant et performant

Le Groupe est organisé autour de 3 problématiques :

  1. L’innovation dans l’industrie de la grande consommation à l’échelle mondiale – comment optimiser l’impact d’un packaging en rayon, favoriser l’adoption d’une innovation produit par les consommateurs, et améliorer l’efficacité d’un rayon en magasin ?
  2. La question du parcours client dans le monde des services – comment améliorer l’expérience du client à travers ses différents points de contact de avec une marque ?
  3. La connaissance et la compréhension de l’opinion pour aider les décideurs publics et privés et accompagner l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques.

Fort de son expertise, BVA est aujourd’hui présent dans une dizaine de pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Chine, Singapour…) et réalise annuellement un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. Si le Groupe a le vent en poupe, le métier des études marketing est aussi en phase de transformation profonde, précise Gérard Lopez. « Nous sommes actuellement dans un métier en pleine mutation, sous l’effet de la transformation digitale : accessibilité et multiplication de la donnée depuis l’émergence du Big Data, accélération du temps, renforcement des attentes en matière de créativité dans les restitution des résultats… Nous devons réinventer notre métier, c’est pour cela que BVA a mis notamment l’innovation au cœur de sa stratégie. » C’est dans ce contexte que Salesforce entre en jeu.

POP 2017, un dispositif inédit pour la présidentielle et les législatives de 2017

Maître-mot du Groupe, l’innovation a depuis mi-avril une nouvelle vitrine chez BVA :
POP 2017, ou Plateforme des Opinions Publiques en vue des élections présidentielle et législatives de 2017. « POP 2017 est un laboratoire d’analyse des opinions politiques qui permet à BVA de dresser un panorama complet de l’opinion des Français dans la perspective des élections de 2017 et de saisir en temps réel l’influence de l’actualité sur les mouvements d’opinion », explique Gérard Lopez. Reposant sur la technologie Salesforce, le dispositif agrège et interface les données en provenance de 3 sources distinctes :

  1. Le suivi des données web en temps réel, provenant de l’écoute des réseaux sociaux et des médias en ligne français.
  2. Les données quasi-immédiates d’une communauté de citoyens en ligne qui interagissent librement ou sur sollicitation d’un animateur BVA sur divers sujets d’actualité.
  3. Les données issues des sondages d’opinion et d’intentions de vote conduits par BVA auprès d’un échantillon représentatif de la population française.

L’originalité de POP 2017, c’est de permettre à BVA de disposer de 3 canaux complémentaires d’analyse qui prennent en compte des temporalités différentes et fournissent à l’institut une vue d’ensemble sur les mouvements d’opinion : comment ils se forment (écoute du web et des réseaux sociaux), comment ils se structurent (analyse des données issues de la communauté POP 2017) et quel est leur impact sur le sentiment politique (sondages). « Avec POP 2017, nous inventons le sondage augmenté, enrichi en temps réel par les données issues du web et de notre communauté d’opinion », explique Gérard Lopez. Grâce à ce dispositif, BVA est aujourd’hui en mesure de déceler et analyser en profondeur les tendances qui affectent l’opinion publique. « POP 2017 nous aide à mesurer l’impact de l’actualité et la cristallisation des intentions de vote autour de quelques thématiques chaudes », continue-t-il. Car toute actualité, même brûlante, ne modifie pas forcément les intentions de vote. « Grâce à cette plateforme et l’agrégation d’un large spectre de données qualitatives comme quantitatives, nous sommes désormais capables de mieux distinguer les signaux forts qui ont un clair impact sur le vote mais aussi de déceler très tôt les signaux faibles précurseurs de nouvelles tendances. Nous ne sommes plus des sondeurs, mais des écouteurs, et nous pouvons désormais tout écouter ! »

Salesforce et BVA : une rencontre créatrice de valeur et de nouvelles représentations

« La vitrine d’un institut d’études marketing n’est pas toujours très attirante », explique Gérard Lopez. « POP 2017, c’est le nouveau visage de BVA, et il incarne l’image que nous voulons véhiculer de notre société : celle de la modernité, des opportunités offertes par le digital et de la réinvention de notre métier. Avec Salesforce, nous disposons d’un vrai partenariat technologique pour montrer que BVA, à partir de savoirs divers, est capable de créer de la valeur. » Concrètement, POP 2017 utilise plusieurs solutions Salesforce :

  • La plateforme est bâtie entièrement sur Heroku, service qui permet le déploiement extrêmement rapide d’applications web dans le cloud et adapte automatiquement les ressources disponibles à la demande ; la plateforme restera ainsi toujours opérationnelle, même lorsque confrontée à d’importants pics d’activité sur le web et les réseaux sociaux (primaires présidentielles, par exemple).
  • Module de Marketing Cloud, Social Studio analyse en temps réel l’activité sur les réseaux sociaux et sur le web (Facebook, Twitter, Instagram, forums, blogs, presse en ligne…) en lien avec 18 personnalités politiques de premier plan et 30 thématiques majeures de campagne, par le biais de mots-clés paramétrés à l’avance. En ressortent des données aussi bien quantitatives (nombre de posts, évolution depuis les dernières 24 heures) que qualitatives (tonalité positive ou négative) qui, passées au crible de l’expertise de BVA et de différents indices de performance (volumétrie, taux d’évolution…), permettent à l’institut de sondage de faire des pronostics et d’évaluer les tendances.
  • Animée par BVA, la communauté citoyenne en ligne apporte de son côté une vue plus qualitative sur la manière dont les opinions se forment et se structurent. Communauté engagée et qualifiée, regroupant plusieurs centaines de Français, la communauté POP constitue un forum de discussion régulier et interactif sur différents sujets d’actualité en lien avec l’échéance électorale de 2017. Les membres peuvent y interagir librement ou sur sollicitation d’un animateur BVA, accéder à des contenus personnalisables, recevoir des suggestions ou rechercher des experts sur un sujet donné (grâce à la mise en place d’un système de réputation).

À cela viennent s’agréger les données en provenance des sondages d’opinion réalisés par BVA, qui permettent de confronter les éléments suscitant le débat dans l’opinion publique au jugement d’un échantillon représentatif de Français. « Salesforce apporte la technologie et l’infrastructure qui font vivre POP 2017 ; nous fournissons l’expertise pour analyser efficacement ces tendances », explique Gérard Lopez.

L’ensemble de ces données est disponible en temps réel sur un site dédié. En libre accès, il permet de suivre en temps réel les différentes sources d’information, de visualiser les commentaires de la communauté sur les personnalités politiques ou les sujets d’actualité et d’accéder chaque jour à l’analyse des équipes Opinion de BVA.

Aujourd’hui testé sur la sphère du politique, ce laboratoire d’analyse d’un nouveau genre verra bientôt son application s’étendre à d’autres domaines d’activité. Il pourra ainsi constituer un complément extrêmement précieux pour les entreprises, leur permettant de tester et d’améliorer la qualité de leurs produits, de leurs services ou encore de leur relation client. « Les métiers de demain reposeront sur l’hybridation des savoirs », conclue Gérard Lopez. « Et c’est de cette association que naîtront les grandes entreprises. Avec Salesforce, nous avons déjà effectué un premier pas dans l’avenir. »

Chiffres-clés

  • 3e institut d’études en France
  • 150 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 700 collaborateurs
bva img
bva img
Chat live