Imagine


"Nous avons choisi Salesforce non seulement pour l’évolutivité et les fonctionnalités, mais aussi et surtout pour la place primordiale accordée à l’innovation."

- Romain Gomez

Chargé de Mécénat

Imagine : l'innovation et la collaboration contre les maladies génétiques

En Europe, 35 millions de personnes sont touchées par les maladies génétiques. Face à cet enjeu de santé majeur, l’institut de recherche Imagine a été créé en 2007 avec une approche novatrice, fondée sur l’intégration des patients au cœur d’un dispositif soin/recherche. En 2015, l’institut adopte les outils Salesforce, afin de partager les ressources et les savoirs, et ainsi stimuler l’innovation.

La recherche sous le signe du partage

Imagine est un institut de recherche « pas comme les autres ». Plutôt que de se dédier purement et seulement à la recherche, il regroupe, en un même lieu, chercheurs, médecins, personnel de santé, ingénieurs et patients. En favorisant ainsi l’interdisciplinarité et le décloisonnement, l’institut entend trouver plus rapidement des remèdes aux maladies génétiques. « Imagine est le premier pôle européen de recherche regroupant tous les acteurs des maladies génétiques. Ce rapprochement crée des synergies, favorise le transfert de connaissance. Ce qui permet d’accélérer la découverte de nouveaux traitements et diagnostics », explique Romain Gomez, Chargé de Mécénat.

L’efficacité de cette approche a depuis été validée par les résultats : plus de 30 000 consultations annuelles, 524 publications scientifiques et 10 nouveaux brevets déposés en 2015 et une première mondiale de thérapie génique pour guérir un patient souffrant de la drépanocytose !

Gérer la collecte de fonds

Si aujourd’hui l’essentiel du financement d’Imagine est apporté par des structures fondatrices comme l’Inserm, ou l’AP-HP, le mécénat représente en 2016 environ 5 millions d’euros. L’institut a donc dû organiser la collecte de ces fonds : « Nous sommes partis de zéro en matière d’outils, sans base de données de donateurs, avec 3 personnes pour gérer la collecte, aidées par les “ambassadeurs” : des chefs d’entreprises et personnalités mettant leur carnet d’adresse à la disposition d’Imagine », se rappelle Romain Gomez.
Le besoin de gérer la base de donateurs et de centraliser les « pistes » apportées par les ambassadeurs est rapidement devenu pressant. « Nous avons sollicité Salesforce, parmi d’autres fournisseurs, car nous l’avions rencontré lors d’un évènement. Salesforce y expliquait son modèle philanthropique, qui nous avait séduits », détaille Romain Gomez.

Si Salesforce est finalement retenu, c’est pour sa réelle affinité avec les besoins et l’esprit d’Imagine : « l’évolutivité des solutions, l’aspect disruptif de la vision de Salesforce et sa recherche constante de renouvellement au-delà des idées communes, toutes ces composantes étaient pour nous essentielles », insiste Romain Gomez.
En quelques semaines, Sales Cloud est déployé pour permettre aux ambassadeurs de consulter, depuis leur smartphone, la base de données des donateurs et des contacts grâce à l'application mobile Salesforce1. Ils peuvent y saisir en temps réel un nouveau « prospect ».

Par ailleurs, Sales Cloud est également utilisé pour la prospection, lorsque les laboratoires répondent à des appels d’offre ou nouent des partenariats.

Un intranet pour fédérer tous les acteurs

Baptisé Niina pour « New Imagine Inem Networks Association », l’intranet d'Imagine regroupe plusieurs structures de recherche du campus Necker et est même devenu international en intégrant un laboratoire américain.
« Cet intranet a été déployé avec Community Cloud pour gérer les ressources partagées : l’annuaire, la réservation de salles, de plateaux ou d’équipements, ou encore les publications internes. C’est aussi un moyen de fédérer tous les acteurs, au travers de différents groupes thématiques : chercheurs, médecins et maintenant étudiants et professeurs (depuis cette année Imagine a créé un Master 2/Msc « Bioentrepreneurs »). C’est ainsi que la communication et l’innovation sont stimulés », se réjouit Romain Gomez.

Conquis par l’efficacité de la plateforme de Salesforce, l’Institut Imagine a encore de nombreux projets de déploiement : l’extension de Niina à d’autres usages, le pilotage des campagnes marketing ou encore l’implantation de l’intranet sur l’ensemble de l’Hôpital Necker.
« Avec Salesforce, nous avons en quelque sorte reproduit sous forme numérique le fonctionnement du bâtiment d’Imagine. En effet, au centre d’Imagine, une structure accueille du matériel de recherche partagé par tous les laboratoires. Cela amène les chercheurs à se croiser, se rencontrer hors des laboratoires : de ces échanges naissent les idées, l’innovation. La solution Salesforce, de la même façon, rassemble les ressources et invite tous les acteurs à échanger : elle génère un maximum de transversalité et libère la créativité des équipes », conclut Romain Gomez.

Chiffres-clés :

  • Création juridique en 2007
  • 850 médecins, chercheurs et personnels de santé
  • Installation dans les nouveaux locaux en 2014
  • Budget 2015 de fonctionnement : 42 millions d’euros
imagine
imagine
imagine
Chat live