Directeur du Technocentre d’Orange et Vice-Président de l’institut G9+, Luc Bretones est un expert des questions liées au big data. Lors du Salesforce1 World Tour Paris, le 26 juin prochain, il animera une table ronde pour nous éclairer sur ce sujet.

Qu’est-ce que le « big data prédictif » ?

Le big data prédictif, c’est la capacité à collecter, stocker, traiter des informations, puis les réintégrer dans la réalité. Comment ? En exploitant les données transmises par les capteurs des objets connectés. Enrichis par une intelligence supplémentaire, les capteurs permettent de déduire des corrélations et donc d’anticiper l’avenir à plus ou moins long terme. Par exemple, pour une voiture, le big data prédictif peut servir à indiquer, aux automobilistes, le lieu des places de parking disponibles.

Le big data est un accélérateur d’innovation, dans tous les secteurs de l’économie. C’est une promesse extraordinaire !

Quels sont les grands acteurs du « big data prédictif » ?            

Ils sont nombreux et s’illustrent dans des domaines très variés. Il suffit de voir les intervenants à la conférence prévue sur le big data prédictif, à l’occasion du Salesforce1 World Tour Paris, pour s’en convaincre :

  • Critéo, une société très innovante qui peut présenter des utilisations concrètes du big data.
  • Romain Lacombe, qui pilote le projet « Open Data » auprès du Premier ministre, démontrant que le big data peut aussi améliorer le quotidien des citoyens.
  • Cityzen Sciences, dont les recherches s’orientent sur le textile connecté.
  • Kwaga, qui analyse les contenus des mails et autres messages grâce à la sémantique.
  • …et bien sûr, Salesforce !

Le « big data prédictif » révèle-t-il des profils précis incontournables pour les entreprises ?

Le rôle du « data scientist » devient essentiel. Ses compétences seront dans un avenir très proche aussi recherchées dans les entreprises que celles de bons développeurs d’applications mobiles aujourd’hui. Encore rares, ces compétences ont de très beaux jours devant elles : 3 écoles d’ingénieurs en France ont ainsi annoncé la création d’une formation spécialisée en Data Science. C’est un signe fort !

Vous êtes Vice-Président de l’institut G9+. Quelle est la vocation de cet institut ?

Grandes écoles, universités, anciens diplômés…le G9+ fédère tous ces acteurs du secteur IT, dans tous les domaines d’activités.

Aujourd’hui, des dizaines de milliers d’anciens élèves sont ainsi réunis autour des enjeux du big data, formant un think tank qui a pour mission de promouvoir l’utilisation des technologies de l’information. Leur objectif ? Relancer l’économie et améliorer le quotidien des citoyens, y compris dans des activités solidaires.

Le G9+ organise 1 ou 2 conférences thématiques chaque semaine, propose des livres blancs, met en place des cycles de conférences et des événements, comme « Women & digital ».

Le 26 juin prochain, vous intervenez au SF1 World Tour Paris avec G9+, en partenariat avec Startup Weekend, pour évoquer le « big data prédictif ». Quels messages clés souhaitez-vous transmettre lors de cette conférence ?

Mon souhait est de faire sortir le big data des clichés. Je veux montrer qu’il existe aujourd’hui des exemples pertinents d’applications dans de grandes entreprises et qu’il y a de la place pour de nombreux acteurs sur ce gisement de croissance et de valeur qu’est le big data.

J’espère ainsi inciter les entrepreneurs et décideurs à investir sans plus attendre sur ces nouvelles technologies : c’est le moment !

Quant à la présence de Startup Weekend, ce n’est pas un hasard. Rappelons que ce réseau d’entrepreneurs prouve, chaque semaine, que l’on peut lancer son activité en l’espace d’1 week-end, en formalisant un projet, en préparant un pitch à même de séduire les investisseurs… Et les startups ont un rôle essentiel à jouer dans le big data prédictif, en apportant un supplément d’innovation. Il faut leur ouvrir ce gisement de données ! Les grandes entreprises ont tout à gagner à miser sur ces startups qui, plus agiles et créatives, peuvent booster l’innovation dans les grands groupes.

Quelle audience visez-vous en particulier ?

Un très large public ! La table ronde a vocation à être compréhensible par tous. Pas question d’être technique : je veux raconter des histoires, des réussites... en parlant de manière concrète et pratique.

Cette conférence est destinée à tous ceux qui veulent accélérer le business grâce au big data.

Pourquoi est-ce important d’assister à cet événement ?

Aujourd’hui, le big data déclenche le buzz dans tous les médias. Mais peu de gens en ont une bonne compréhension. Les visiteurs qui assisteront à cet évènement en repartiront avec une vision plus claire…et pourquoi pas avec de nouveaux projets en tête !

  CTA_SF1_PIC