Dreamforce 2014, c’est fini ! Mais cet événement phare de l’année pour le monde du cloud et du CRM n’a pas fini de faire parler de lui. Chaque année, Dreamforce aligne les records de fréquentation, accueille des invités toujours plus prestigieux, donne lieu à des annonces toujours plus spectaculaires les unes que les autres…

  Dreamforce1

 

Des chiffres étonnants… ou amusants

Du 13 au 16 octobre 2014, à San Francisco, Dreamforce attendait plus de 100 000 visiteurs, 400 entreprises partenaires, un millier d’applications innovantes, 25 000 développeurs, plus de 1 450 sessions et keynotes, à commencer par celles de Marc Benioff

 Pari tenu ! Avec quelque 145 000 visiteurs enregistrés, 91 pays représentés… et près de 20 000 litres de café engloutis par les visiteurs ! Des visiteurs qui ont pu assister à des démonstrations interactives de produits et technologies Salesforce, des conférences et des keynotes animées par 2 000 intervenants !

Mais d’autres facettes moins connues de Dreamforce méritent d’être rappelées, comme l’impact économique de l’événement sur toute la baie de San Francisco, estimé à 100  million de dollars selon l’office de tourisme de San Francisco.Et, surtout, la générosité des visiteurs, invités à participer aux actions de solidarité en apportant de la nourriture en conserve, qui ont abouti à la collecte de plus de 3 million de repas… Ou encore la vingtaine de concerts, dont celui de Bruno Mars, mais aussi le concert surprise des Beach Boys !

 

Pour imaginer l’ambiance de l’événement, commencez par visionner la vidéo d'ouverture :

 

 

Des annonces de nouvelles offres Salesforce très attendues

La plupart des participants étaient impatients de découvrir les annonces fracassantes qui, chaque année à l’occasion de Dreamforce, révolutionnent le monde du cloud. Cette année encore, Salesforce ne les a pas déçus ! 

  • Analytics Cloud, la 1re plateforme cloud analytique surnommée Wave, est conçue pour être utilisable par tous les collaborateurs de l'entreprise, pour analyser des données, en extraire des connaissances, les partager et prendre de meilleures décisions rapidement. Son plus grand atout : elle sera accessible depuis n'importe quel terminal, en toute situation de mobilité ! Wave marque ainsi l’entrée de Salesforce sur le marché de l'analytique, évalué à 38 milliards de dollars… et la mise à disposition de fonctionnalités nouvelles pour les ventes, le service client et le marketing. 
  • Lightning, un framework qui donne accès aux développeurs – et même aux non-développeurs, grâce à App Builder ! – à une multitude d’API. Il est désormais possible de construire votre application, en toute rapidité et en toute simplicité, en la connectant à la plateforme Salesforce, pour tirer le meilleur parti de ses capacités. 
  • Customer Success Platform, qui fait le lien entre les nombreuse s informations aujourd’hui collectées en permanence par les entreprises, et les différents services – vente, service client, marketing, communautés, analyse avec Wave. Grâce à cette plateforme unique, l’entreprise peut mieux connaître ses clients et interagir avec eux.

Enfin, Salesforce a officialisé l’intégration de ses solutions CRM avec des outils Microsoft, dans le cadre d’un partenariat. Résultat ? L’apparition de Salesforce1 for Windows, qui permettra aux utilisateurs de mobiles sous Windows 8.1 d’accéder aux outils Salesforce, de Salesforce for Office, pour partager des informations entre Salesforce et SharePoint par exemple, ou des intégrations avec Power BI for Office 365 ainsi qu’avec Excel…  Des solutions nouvelles qui ouvrent la voie à de nombreuses synergies, autour des solutions du leader du CRM et du leader des solutions bureautiques.

DF

 

Le 1M$ hackathon a tenu ses promesses

Si les outils nouveaux étaient présentés en vedette, les applications stars de demain étaient peut être en gestation, sur Dreamforce, avec un hackathon exceptionnel : la « compétition de développeurs » était dotée de pas moins d’un million de dollars de prix. De nombreuses récompenses ont été attribuées, dans différentes catégories. Mais le grand vainqueur demeure OmniKeyboard, qui a remporté 250 000 $ pour développer son projet !

Avec ce clavier, il est possible de connecter son mobile, configuré sous iOS 8, et d’accéder alors à n’importe quelle donnée de Salesforce.

DF hackathon

 

Des conférences captivantes orchestrées par des célébrités

Impossible de ne pas évoquer les prises de parole d’invités aussi variés que prestigieux, avec des sujets aussi enthousiasmants qu’inspirants.

Hillary Clinton, ancienne secrétaire d’État des États-Unis, qui se consacre aujourd’hui à sa fondation, a échangé avec Klaus Schwab, président fondateur du Forum Economique Mondial sur le rôle crucial de l’éducation dans le développement économique.

Bz7f8dNIUAAgsmC

Le chanteur et musicien Will.i.am, toujours avant-gardiste, a pris la parole sur les « wearables », ces objets connectés à porter. Il a même présenté en avant-première la nouvelle «  smartwatch » Puls ! Son annonce a été largement reprise dans les médias internationaux en faisant écho à l’Apple Watch.

 L’ancien vice-président des Etats Unis Al Gore a montré quels étaient les enjeux de la planète et comment  les nouvelles technologies pouvaient contribuer à les résoudre. Il a souligné que Salesforce était parmi les premiers à avoir 100% de ses Datacenters basés sur des énergies renouvelables.

 Neil Young en a profité pour lancer Pono, le lecteur mp3 dernier cri qui permet d’écouter et de partager grâce à Salesforce Community des enregistrements d’une qualité proche de la musique originale.

 

L’incroyable générosité des participants

Le programme « One million meals », qui s’était fixé comme objectif ambitieux de collecter l’équivalent de 1 million de repas pour les plus démunis, a dépassé ses objectifs haut la main !

Le chanteur Bruno Mars a offert un concert de gala au profit du « UCSF Benioff Children’s Hospital », l’hôpital pour enfants financé par la fondation de Marc Benioff.

Enfin, la couverture média de cette édition fût très importante car près de 300 journalistes et analystes ont fait le déplacement. Quelques jours après l’événement le cap des 200 articles en France était dépassé !

Inutile d’en rajouter… Si vous n’avez pas eu la chance de participer à Dreamforce 2014, nul doute que vous devez vous en mordre les doigts.

Si c’est le cas, prenez une bonne résolution : planifiez dès maintenant votre voyage pour San Francisco en septembre prochain, et pré-enregistrez vous pour Dreamforce 2015 !

RDV pour Dreamforce 2015