Nous utilisons des cookies informatiques afin de faciliter et améliorer les interactions avec nos sites internet et services, de mieux comprendre comment nos sites internet et services sont utilisés et de personnaliser les annonces publicitaires. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour les finalités ci-dessus.

Selon une étude de LoyaltyOne, les mobinautes ont en moyenne 26 applications sur leur smartphone mais n’en utilisent régulièrement que 6. Vous avez lancé ou envisagez de lancer la vôtre pour améliorer votre visibilité et engager vos clients dans la durée ? Retour sur quelques fondamentaux pour éviter que votre application ne se noie dans la masse.

L’utilisateur au centre (pour de vrai)

C’est une évidence : l’application ne doit pas répliquer le site mobile. Plus encore que ce dernier, l’application, qui reste à ce jour l’arme ultime en matière de marketing mobile, se doit d’être très user-centric. Pas question d’en faire un catalogue de produits ou un simple blog avec du contenu « top-down ». Aujourd’hui, les utilisateurs s’attendent à un haut degré d’interaction avec cette interface digitale : ils veulent pouvoir non seulement lire et visualiser mais aussi communiquer, partager, rechercher, personnaliser… Tout ça depuis le petit écran de leur smartphone.

American Express l’a bien compris. Le géant du voyage d’affaires et des cartes de paiement propose ainsi, au sein de son application OPEN Forum, des fonctionnalités spécifiquement conçues pour une audience business toujours occupée et en mouvement. L’utilisateur peut par exemple enregistrer un article pour le lire plus tard et chaque article s’accompagne, outre des boutons de partage, d’une durée de lecture estimée. Ensuite, il peut personnaliser sa sélection d’articles quotidienne en choisissant ses thèmes de prédilection parmi ceux proposés, et même préciser l’heure à laquelle il préfère recevoir la notification push pour son « daily digest ». Vous vous dites que ces fonctionnalités relèvent du gadget ? Détrompez-vous : non seulement vous laissez à vos utilisateurs le soin de choisir ce qu’ils veulent lire et à quel moment de la journée (en cela, vous évitez l’écueil de l’intrusion), mais en plus vous récupérez des données précieuses qui vous permettront d’affiner votre stratégie de content marketing mobile.

Du social : de l’incontournable « like » aux chatbots

Avec les applis des réseaux sociaux et les messageries instantanées, les utilisateurs s’attendent désormais à pouvoir interagir avec les interfaces digitales sur mobile. Dès lors, n’hésitez pas à proposer à vos clients une expérience dynamique et sociale à travers votre application. Comment ? En leur permettant de commenter et de « liker » vos contenus, bien sûr, mais également d’engager la conversation avec la communauté de vos utilisateurs, avec vos experts… ou même des chatbots. Ces derniers – nouvelle tendance du marketing mobile – s’appuient sur une intelligence artificielle pour discuter naturellement avec les utilisateurs.

Pourquoi intégrer de telles fonctionnalités de chat et de groupe de discussion au sein de votre application ? Pour permettre à vos clients et vos prospects de trouver une réponse rapide et pertinente à toutes leurs questions (informations produits) et partager des conseils. C’est notamment ce que propose la compagnie arérienne KLM sur l’application Facebook Messenger : le chatbot de KLM envoie automatiquement par message privé la confirmation de réservation et les billets d’avion aux clients. Pratique pour retrouver en quelques secondes toutes les informations essentielles sur son smartphone.

Décryptage : Chatbots - un nouveau canal de relation client ?

De la géolocalisation : les notifications push pour capter l’attention

La géolocalisation reste l’un des atouts-phares de la technologie mobile pour les marketeurs. Évidemment, vous pouvez proposer des services géolocalisés, par exemple indiquer une agence à proximité si vous êtes une banque. Mais cela semble un peu trop facile. La vraie innovation des applications ? Elles permettent d’envoyer des notifications push aux utilisateurs lorsqu’ils passent à proximité de votre magasin.

Grâce au geofencing (une technologie qui utilise le GPS intégré des smartphones), il est désormais possible de localiser avec précision lorsque les utilisateurs pénètrent dans une zone définie. Si un client passe à moins de 500 mètres de votre magasin, envoyez-lui un message push « - 20 % sur tous les produits, valable uniquement aujourd’hui » pour l’inciter à faire un rapide détour par votre point de vente. Les utilisateurs profitent ainsi de retombées immédiates (des offres exclusives) ; pour vous, c’est l’occasion d’attirer les clients qui n’avaient pas prévu de visiter les magasins. C’est ce qu’on appelle un échange gagnant-gagnant.

Pour en savoir plus : 3 conseils pour une stratégie mobile-to-store