Startup, TPE, PME, grands groupes : quelle que soit la taille de votre entreprise, le big data représente une opportunité unique pour mieux connaître vos clients et dynamiser vos ventes. Apprenez à utiliser ce réservoir d’informations pour bénéficier d’un sérieux avantage concurrentiel. 

1. Souvenez-vous que chaque client est unique

En livrant des informations précieuses sur vos clients, qu’il s’agisse de leur âge, de leur lieu de résidence ou encore de leurs centres d’intérêt, le big data s’affirme comme le moyen le plus efficace pour connaître et approcher une cible. Dans le secteur de la distribution, les mégadonnées permettent par exemple de profiler les clients en fonction de leurs historiques d’achats et des données qu’ils partagent sur les réseaux sociaux. Ainsi, la chaîne américaine Macy’s a pu augmenter ses ventes de 10 % en analysant les fils Twitter et les centaines de milliers d’informations collectées auprès de son audience afin de concevoir des publicités personnalisées et des campagnes ciblées. 

De même, l’enseigne beauté Yves Rocher a segmenté son audience pour personnaliser l’envoi des e-mails promotionnels, basés sur l’historique des achats de leurs destinataires. Il s’agit d’une tendance de fond : le marketing personnalisé cherche à comprendre chaque client pour s’adresser à lui comme à un interlocuteur unique. Résultat : cette relation plus intime entre la marque et sa clientèle suscite mieux qu’aucune autre l’acte d’achat. Et procure un avantage concurrentiel appréciable.

Télécharger gratuitement notre livre blanc : Les données au service de vos ventes

2. Retargeting : convertissez les clients qui vous ont échappé

Le big data permet non seulement de chouchouter ses clients fidélisés, mais aussi d’en convertir de nouveaux, notamment par le biais de la communication digitale sur la base du retargeting. Selon une étude menée en 2014, plus de 90 % des marketeurs estiment que le « reciblage » publicitaire est au moins aussi efficace que la publicité, les campagnes e-mail et l’affichage. De nombreux géants du Web (Amazon, Twitter, Google, Yahoo, Facebook…) ont ainsi fondé une partie de leurs revenus sur le marketing en temps réel. Amazon, par exemple, utilise des données de navigation en provenance de Facebook, Twitter ou encore Google pour affiner le ciblage et mieux connaître les intérêts des internautes qui visitent son site. De la même façon, AdWords de Google utilise le big data pour automatiser le ciblage et promouvoir des annonces publicitaires auprès des internautes susceptibles d’être intéressés par tel ou tel produit et service. Criteo, l’un des spécialistes français du retargeting, affirme avoir permis au site de vente de vêtements en ligne Menlook de doubler ses ventes pour un coût d’acquisition en baisse de 15 %.

3. Fidélisez grâce à l’analyse prédictive

Lire dans les pensées d’un client, c’est le rêve de toute entreprise. Grâce à sa puissance d’analyse, le machine learning permet aux entreprises de toucher ce rêve du doigt. Aux États-Unis, le distributeur alimentaire Kroger a ainsi pu, grâce aux méga-données et à l’analyse des comportements d’achats, fidéliser des clients en envoyant massivement des coupons de réduction adaptés aux besoins de leurs destinataires. Coup gagnant : 71 % des coupons remis lors de l’opération ont utilisés par la suite, générant 10 milliards de dollars de revenus pour l’enseigne.