Pilier des technologies de l’information et composant de tout projet big data, le machine learning (apprentissage automatique) est ce champ d’étude qui donne aux ordinateurs la capacité d’apprendre sans être explicitement programmé…

Non, non, les Hublots (de la série TV Real Humans) ne vont pas débarquer tout de suite dans votre salon pourtant, des applications très concrètes de machine learning sont déjà à l’œuvre.

Ainsi, lorsque votre boîte mail spam un message parce qu’il a des caractéristiques similaires à un message que vous avez précédemment refusé…. C’est du machine learning ! Lorsque Amazon vous propose des articles, en lien avec une commande que vous avez passé il y a quelques jours, c’est encore du machine learning !

Le machine learning consistant à apprendre en tirant des prévisions de fonctionnement ou de comportement à partir de données, les domaines médicaux et scientifiques y développent depuis plusieurs années de nombreuses applications. 

Ainsi l’Université de Cornell aux Etats-Unis a mis au point un algorithme permettant aux bateaux d’identifier les espèces de baleines uniquement grâce au son qu’elles émettent. L’application mobile Migraine Buddy permet  pour sa part aux individus atteint de migraines d’enregistrer directement sur leur smart-phone leurs données physiologiques. Données qui sont ensuite traitées par un algorithme permettant de mettre en évidence les corrélations entre habitudes de vie et migraines. Le système permet également de comparer l’efficacité des différents moyens pour soulager la douleur. 

D’après le Gartner, d’ici 2020, les agents intelligents à l’image de Google Assistant, Cortana, Siri ou Alexa devraient faciliter 40% de nos interactions mobiles. Ces agents qui utilisent le machine learning et l’intelligence artificielle deviendront vraisemblablement nos principaux moyens d’accès aux informations. Dans ses prédictions, le Gartner envisage également que plus de 3 millions de de travailleurs dans le monde seront supervisés par un roboboss et cela dans à peine 5 ans… Finalement, les Hublots ne sont peut-être pas si loin que ça… ?

Pour aller plus loin : Machine learning - comment l’analyse prédictive réinvente le marketing digital