Le 30 juin à Paris, Salesforce défilait pour la première fois en France à la Marche des Fiertés. Qu’est-ce qui peut donc amener un spécialiste de la relation client et de la transformation des entreprises, plus à l’aise avec les lignes de codes et les dashboards, à marcher sous l’arc-en-ciel de la diversité ? Social washing ? Opportunité d’image ? Pas du tout. Salesforce s’engage de manière très pragmatique – et depuis longtemps – en faveur de toutes les égalités, au point d’en faire un pilier fondamental de son business. Explications.

Outforce en force chez Salesforce !

Mais qu’est-ce donc qu’Outforce ? Une nouvelle brique arc-en-ciel de technologie à rajouter au cloud ? Pas vraiment. Il s’agit avant tout d’un groupe Ohana.

Ohana, c’est un mot hawaïen qui signifie famille… mais bien plus que cela. C’est le concept qui sous-tend toute l’éthique de partage, d’entraide, de responsabilité et d’échange bienveillant au cœur des relations que tissent les collaborateurs Salesforce entre eux, mais mais aussi avec les partenaires, clients, etc. L’objectif de ce souci constant de l’autre ? Rendre le monde un peu meilleur, pragmatiquement, pas à pas, échange après échange.

Ce groupe Ohana a pour spécificité, outre son excellent nom, d’être le groupe Ohana LGBTQ+. Cela signifie qu’une de ses missions est de faire comprendre, au sein de l’entreprise Salesforce, ce que signifie au quotidien l’appartenance au groupe LGBTQ+. Car elle n’est pas sans conséquence sur tous les lieux de travail : discrimination, exclusion, intégration plus difficile, stigmatisation… Comme le confirme Jacques Michelon, Président de Outforce France créé en automne 2017, l'objectif de ce groupe « n'est pas d'être communautariste. Cependant, défendre et représenter des trajectoires personnelles implique parfois de se recentrer en communautés et se faire entendre. Le but n'est pas de revendiquer une différence mais que cette différence n'impacte pas négativement les carrières et les vies ». Si Salesforce accueille en son sein de tels groupes « Ohana » et leurs alliés - ceux qui les soutiennent - c’est qu’ils sont fondamentaux à l’engagement du Groupe.

Liberté – Égalité (pour tous) - Ohana

En effet, le concept d’Ohana implique des valeurs clés, chères à la France : La Liberté d’être soi-même (“Bring your whole authentic self to work” : « Être pleinement soi-même sur le lieu de travail »), l’Égalité pour tous (Equality for all) et la Fraternité, au cœur donc de la logique d’Ohana. Le premier pilier de liberté et d’authenticité est ainsi servi, entre autre, par le groupe Ohana LGBTQ+, grâce auquel, peut-être, des collaborateurs n’ont plus peur d’afficher leur diversité.

Aux côtés du groupe LGBTQ+, c’est donc toute une galaxie de groupes et d'initiatives portées par notre fondation Salesforce.org qui vivent au quotidien pour faire vivre l’éthique Ohana et de l'égalité chez Salesforce : Women's Network, soutient à ParisCode, au Refettorio… On ne peut tous les citer, puisque Salesforce est au soutien de TOUTES les diversités et TOUTES les égalités.

Le Salesforce Women's Network a pour objectif, par exemple, de faciliter le développement professionnel et personnel des femmes au sein de l'écosystème Salesforce France ; que cela passe par des événements (notamment le 8 mars, journée nationale des femmes) ou des formations sur la confiance en soi… Dans les semaines à venir, Salesforce et Women's Network vont apporter leur soutien au Think Tank du magazine Marie Claire Agissons pour l'égalité, qui sera lancé à la rentrée...

En marche !

Et alors finalement, cette marche des fiertés ? Une vraie fierté, comme le confirme Jacques Michelon : “ce fut un franc succès malgré la canicule et, soyons francs, le match de l’équipe de France de Football ! Une bonne soixantaine de participants, des tee-shirts, des autocollants, des selfies, une superbe bannière et un contact formidable avec les autres participants et les autres citoyens”.

Est-ce un hasard ? Le secrétaire d’État chargé du numérique Mounir Mahjoubi a tenu à faire un grand coucou à la délégation Salesforce. Le verra-t-on aux Gay games, les jeux olympiques de la diversité organisé cette année à Paris où Outforce sera présent ? Le rendez-vous est pris !
Plus important encore, le soutien apporté à l’association ARDHIS, qui vient en aide aux demandeurs d’asiles et couples bi-nationaux pour les aider à séjourner en France de manière régulière, notamment quand ils sont pourchassés pour leurs préférences sexuelles dans leurs pays... Preuve s’il en est qu’une marche peut rendre le monde un peu meilleur, et que l’important est, vraiment, de participer.