En cette période de crise sanitaire inédite, les dirigeant(e)s de TPE et PME sont amené(e)s à prendre de multiples décisions de grande ampleur, dans un laps de temps très court, pour assurer la survie de leur activité.

Pour les aider, voici un dossier de ressources les plus pertinentes, à jour régulièrement.

Prenez soin de vous et de vos équipes et restons solidaires.

 

Des mesures gouvernementales pour soutenir les PME

Pour préserver la continuité de l’activité économique, le gouvernement a déroulé un plan d’urgence de soutien à hauteur de 110 milliards d'euros. Les établissements bancaires, de leur propre chef, ont aussi pris des dispositions. Report des dépenses, réduction des coûts de fonctionnement, prêts : voici les principales mesures qui concernent directement les entreprises.

 

Pour reporter leurs dépenses et ne pas diminuer leur trésorerie :

  • L’État français a offert des délais de paiement pour les échéances sociales auprès de l’URSSAF : 3 mois de report sont possibles, sans aucune pénalité. Jusqu’ici, cette mesure s’applique aux échéances des mois de mars et d’avril.
  • Les échéances fiscales peuvent aussi être reportées. Si les prélèvements sont difficiles à annuler auprès de l’établissement bancaire des entreprises, il est possible de demander à être remboursé. Les entreprises éligibles à un crédit d’impôt peuvent également demander à ce qu’il leur soit remboursé de façon accélérée, pour améliorer leur trésorerie.
  • Au-delà de ce dispositif fiscal qui concerne toutes les entreprises, celles qui éprouvent des difficultés particulières peuvent saisir la Commission des chefs de services financiers (CCSF) pour demander un rééchelonnement de leurs dettes.
  • Pour les établissements fermés, le recouvrement des loyers est interrompu. Des différés de paiement sont prévus pour leur permettre de faire face à leurs autres charges de fonctionnement au moment de la réouverture.

 

Pour diminuer leurs coûts de fonctionnement :

Un dispositif de chômage partiel a très rapidement été mis en place pour les entreprises fermées, pour celles qui ne peuvent pas mettre en place des conditions sanitaires satisfaisantes pour leurs équipes, mais aussi pour celles qui subissent une baisse de leur activité du fait de la crise. L’employeur doit verser une indemnité à ses salariés, égale à 70 % de leur salaire brut (100 % pour ceux qui perçoivent le SMIC). Elle sera ensuite remboursée par l’Etat.

 

Des prêts pour anticiper les creux de trésorerie :

  • Le montant des prêts bancaires garantis par l’État peut atteindre 3 mois de chiffre d’affaires de l’année 2019 ou 2 années de masse salariale pour les entreprises innovantes créées à partir du 1er janvier 2019. Une condition importante pour en bénéficier : l’entreprise doit respecter ses obligations en matière de délais de paiement, sans quoi elle s’expose à perdre la garantie de l’État. La demande s’effectue auprès de la banque de la société, qui instruit le dossier. Une fois l’accord de principe donné, l’entreprise s’enregistre auprès de Bpifrance qui lui donne sa garantie pour 90% du prêt (si la société a moins de 5 000 salariés ou réalise un chiffre d’affaires de moins de 1,5 milliard d’euros). La somme peut alors être débloquée. Pour en savoir plus, parcourez la dernière mise à jour de FAQ éditée par le Ministère de l'Économie et des Finances.
  • Bpifrance, en plus d’accorder des garanties aux prêts bancaires, apporte également des liquidités sous forme de prêts sans garantie :

Le prêt Rebond, en partenariat avec les régions, apporte entre 10 000 et 300 000 euros aux PME, sans garantie sur les actifs de la société ou de son(sa) dirigeant(e). Pour le moment, ce dispositif n’est prêt que pour la région Auvergne-Rhône-Alpes mais va être étendu aux autres régions. Il se remboursera sur 7 ans et un différé de 2 ans sera possible.

Le prêt Atout octroyé par Bpifrance permet de financer un besoin en fonds de roulement plus important (notamment au moment du redémarrage de l’activité). Son montant est compris entre 50 000 et 500 000 euros. Un différé de remboursement de 1 an sera possible et la dette devra être remboursée sur une durée de 3 à 5 ans.

 

Pour les TPE et les indépendants

  • Pour les très petites entreprises (TPE), travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales qui emploient moins de 10 salariés, le fonds de solidarité (État et Régions) propose une aide de 1 500 euros. Pour les entreprises les plus impactées, un soutien complémentaire d'un montant de 2 000 à 5 000 euros pourra également être versé.
  • Pour les personnes éligibles au fonds de solidarité, le report des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité sera possible.

 

Ressources officielles pour s’informer sur la crise 

  • Informations Coronavirus : site du gouvernement, mis à jour quotidiennement. Vous y trouverez le détail des mesures prises par l’État, des questions-réponses sur diverses thématiques telles que travail et pension, gardes d’enfants et bien d’autres, ainsi que les liens pour télécharger les attestations de déplacements et de travail.
  • Site officiel de l’OMS (en français) pour avoir accès aux dernières recommandations sanitaires et avancées scientifiques sur le Covid-19.

 

Liens utiles pour les PME

  • Quelles mesures prendre pour protéger ses salariés ? Vous trouverez ici de nombreuses informations sur les obligations de l’employeur, notamment la mise à jour du DUER (Document Unique de l’Évaluation des Risques). Également des articles du code du travail relatifs aux congés payés, jours de repos, durée du travail ainsi que les dernières ordonnances prises par le gouvernement pour répondre à la crise.
  • Détail du plan de soutien gouvernemental aux entreprises. Report de factures, prêts ou aides allouées aux entreprises : qui est éligible et quelles démarches pour en bénéficier ? Si vous préférez communiquer par téléphone, vous pouvez également contacter le 0 800 130 000 (24h/24 et 7j/7) pour obtenir des informations quant aux aides aux entreprises et start-up dans votre région. 
  • Pour toutes les PME, le site de Bpifrance explique le fonctionnement des différents prêts qu’elle garantit ou octroie sans garantie.
  • La plateforme StopCOVID19.fr permet aux professionnels de commander des produits de première nécessité (blouses, masques, gel, etc.) directement auprès des producteurs. 

 

Nos ressources

Nous nous engageons auprès des entreprises afin de les accompagner dans la voie du succès. Durant cette période de crise, nous sommes plus que jamais à vos côtés. À cet effet, nous mettons à votre disposition ces ressources :

  • Repenser Demain : une série de contenus présentant des conseils et des actions pour surmonter la crise ensemble. Dans ces articles, vous trouverez des astuces pour diriger vos opérations à distance.
  • Dans le cadre de notre programme Salesforce Care, une nouvelle solution de support haute technologie, gratuite*, a été créée spécifiquement pour maintenir le contact avec vos clients et vos collaborateurs.
  • Tableau Desktop et Tableau Prep en accès gratuit*. Avec ces outils, les TPE-PME peuvent suivre et analyser leurs données et prendre des décisions en toute connaissance de cause.

*gratuit pendant 90 jours et sous réserve de conditions.