Skip to Content

Croissance organique de votre PME : comment mettre à profit vos ressources internes ?

Groupe d'employés déplaçant des cartons pour assembler des tours

La croissance organique est une action essentielle du développement de votre entreprise. Identifiez les différentes stratégies et ciblez vos objectifs pour une croissance interne efficace.

Tous les entrepreneurs et investisseurs rêvent de sociétés avec une forte croissance et qui se placent rapidement sur le marché. En effet, la croissance reste au cœur des stratégies d’entreprise ! Il est particulièrement important pour les PME qui sont à un stade précoce de leur évolution, de savoir comment croître de manière durable. Comment prendre les bonnes décisions et utiliser les bons outils pour déterminer sa croissance afin de créer une valeur réelle et durable pour transformer votre entreprise en leader ?

PME & start-up sur la voie du succès

5 défis rencontrés par les PME et start-up, et comment les relever.

Couverture ebook PME & start-up sur la voie du succès

Croissance organique, misez sur vos atouts !

Quel chef d’entreprise n’a jamais rêvé de voir sa société se développer de manière indépendante et pérenne, en augmentant sa production et son développement commercial ? Cette stratégie c’est la croissance organique, également appelée croissance interne. On utilise ce terme pour désigner le développement et l’accroissement d’une entreprise grâce à l’utilisation de ses ressources internes. Cela consiste à mettre en place des stratégies à l’aide des moyens dont vous disposez en interne pour augmenter votre performance et votre productivité.

Vous disposez de différents types de ressources internes, telles que : 

  • les ressources humaines (connaissances, compétences et savoir-faire des collaborateurs), 
  • les ressources matérielles (biens, meubles, immeubles),
  • les ressources financières (les capitaux propres, capacité de financement).

Vous pouvez également créer et développer de nouvelles ressources en interne, telles que les ressources technologiques (innovation, recherche et développement) ou encore les ressources immatérielles (travail sur l’image de marque, la renommée de l’entreprise, dépôt de brevets).

À l’inverse de la croissance interne, vous pouvez trouver la stratégie de croissance externe ou croissance stratégique, réalisée le plus souvent dans le cadre d’une fusion-acquisition, c’est-à-dire par le rachat d’une société concurrente et qui s’accompagne d’un changement dans le fonctionnement de votre entreprise. La croissance externe est basée sur l’acquisition des moyens et stratégies d’une autre entreprise.

C’est donc à l’aide des décisions, actions et stratégies que vous mettez en place, que vous pouvez faire croître votre entreprise ou PME. Mais comment s’y prendre et quels sont les avantages de cette croissance ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de la croissance interne ?

Mettre en place une stratégie de croissance organique revient à miser sur le potentiel de vos ressources internes, contrôlable par vous-même ! Développons ici quelques points importants sur les avantages et les inconvénients avant de se lancer :

Les avantages de la croissance organique : autonomie et nouveaux défis 

  • Vous n’avez pas à changer le fonctionnement de votre entreprise, mais seulement à cultiver et développer votre fonctionnement interne. Ainsi, vous prenez seul les décisions concernant votre entreprise !
  • En misant sur une croissance interne, vous permettez à votre PME de garder le contrôle sur sa progression ainsi que sur le rythme à adopter. Cela peut également être un moyen de rester autonome concernant le financement de vos projets (si cela est possible bien évidemment) pour ne pas dépendre d’une autre entreprise dans le cadre d’une opération de fusion-acquisition. Et surtout, vous ne risquez pas une mauvaise évaluation de votre entreprise qui pourrait vous mettre dans une situation financière délicate.
  • Du point de vue des collaborateurs, cela permet d’être challengé pour atteindre ou pour se donner de nouveaux objectifs. C’est aussi un bon moyen de redynamiser les équipes en les impliquant dans le développement de nouvelles stratégies.

Les inconvénients de la croissance organique : soyez patient et surveillez vos finances ! 

  • La croissance interne ou organique comprend tout de même un risque financier si votre entreprise a besoin de ressources matérielles comme de nouvelles machines. Un surinvestissement ou un mauvais choix stratégique peut générer une perte financière énorme pour l’entreprise. 
  • Il faudra vous armer de patience ! S’appuyer sur ses propres capacités pour augmenter ses compétences, sa force de vente et son chiffre d’affaires peut être une tâche relativement longue. La croissance organique reste moins risquée que la croissance externe, mais elle est souvent plus lente. 
  • De plus, la taille de votre entreprise peut être un facteur important dans certains marchés. Certaines entreprises et PME ne peuvent pas se reposer uniquement sur de la croissance interne et doivent parfois s’appuyer sur d’autres sociétés avec une stratégie de croissance externe pour pouvoir évoluer et se développer.

Quelles actions mettre en place pour réussir sa croissance organique en entreprise ?

Les ressources internes sont les principaux leviers permettant à votre société de développer de nouvelles stratégies de croissance. Vous pouvez mettre en place plusieurs actions pour favoriser une croissance efficace. 

L’humain avant tout !

Concernant les ressources humaines, nous vous conseillons d’optimiser le potentiel des collaborateurs en misant sur la formation. En effet, ceux-ci sont des piliers de votre organisation et il est important de leur proposer de se perfectionner ou bien de se spécialiser pour acquérir de nouvelles compétences qui serviront votre entreprise et son rendement. Cette action s’inscrit dans la durée car elle vous permet de fidéliser et de promouvoir vos salariés, de créer de nouveaux postes et d’obtenir des résultats sur du long terme pour atteindre les objectifs de croissance fixés.

Parlons finance

En ce qui concerne les ressources financières dans le cadre d’une croissance interne, c’est-à-dire les capitaux propres ainsi que l’ensemble des financements dont votre entreprise dispose, privilégiez l’autofinancement. Ainsi vous restez maître des dépenses de votre stratégie et de votre entreprise sans dépendre d’une autre entreprise ou de fonds. 

D’autres actions peuvent être mises en place comme l’achat de nouveaux logiciels, de biens matériels pour développer la croissance de production, l’agrandissement d’infrastructures, mais aussi la mise en avant de votre image de marque, de votre notoriété : faites parler de vous ! La visibilité de votre entreprise est un excellent moyen pour attirer de nouveaux clients. Vos ressources immatérielles sont aussi des leviers permettant de développer et de cultiver une croissance interne. Vous pouvez mettre en avant vos brevets, votre culture d’entreprise, vos réseaux, etc. 

Une vision plus large

Dans le cadre d’une croissance organique et d’un développement global, d’autres actions peuvent être bénéfiques : pensez au développement de nouveaux produits afin de diversifier votre offre, la montée en gamme de services et de produits, mais aussi l’expansion vers de nouveaux marchés à l’international. L’innovation, considérée comme ressource technologique, est un bon moyen pour acquérir de nouvelles compétences à l’aide de nouvelles technologies ainsi qu’une nouvelle organisation du travail au sein de votre société ou PME.

Il est également possible de digitaliser votre offre si cela est faisable, en mettant en avant la vente en ligne, une nouvelle application ou encore l’utilisation des réseaux sociaux.

Certaines stratégies marketing comme le SWOT par exemple,  sont également faites pour cibler vos besoins de façon à vous adapter et à vous diversifier. Cela permet aussi de vous différencier de la concurrence et d’élargir votre clientèle, en étant en permanence à l’écoute du marché pour proposer des produits et services adaptés et compétitifs. Dans tous les cas, il est important de se poser les bonnes questions pour cibler ses besoins : Quels objectifs pour augmenter sa rentabilité durablement ? Ma situation financière me permet-elle de miser sur une croissance organique ou interne ? Mon secteur d’activité et mon environnement commercial sont-ils propices au développement d’une croissance interne ?

Mettre ses ressources internes à exécution 

Comme mentionné plus-haut, vous pouvez désormais utiliser les atouts et ressources de votre entreprise pour développer votre croissance organique !

  • Investir dans des ressources matérielles comme de nouvelles machines pour produire plus et ainsi réduire vos coûts pour conquérir de nouveaux marchés. 
  • Développer ou créer un site de commerce en ligne en vous appuyant sur les nouvelles compétences de vos collaborateurs au sein de l’équipe commerciale.
  • Former et sensibiliser vos équipes à l’innovation, à la recherche et au développement et à la digitalisation. 

C’est le tournant que l’entreprise Vodafone a choisi de prendre ! Pour atteindre ses objectifs de croissance, de numérisation et d’inclusion, Vodafone a décidé de mettre à niveau ses produits Salesforce en passant à Sales Cloud Lightning. L’objectif était de rendre aussi facile que possible l’utilisation par les employés des dernières technologies. En permettant à des équipes diversifiées de consulter les données des clients et de collaborer avec eux, l’entreprise peut maintenant offrir une expérience plus harmonieuse à ses clients, créant ainsi de nouvelles occasions numériques pour un plus grand nombre d’entreprises.

Mesurer le succès de votre croissance interne

Avant de mettre en place des changements pour développer sa croissance interne, vous pouvez mesurer vos capacités et réaliser un diagnostic interne. Car avant de vous  lancer, il faut être sûr de pouvoir assumer certains changements. 

Par exemple, si vous développez votre site e-commerce, votre équipe est-elle capable de résoudre tous les bugs et de trouver des solutions rapidement ? Suite à l’achat de nouvelles machines, si vous produisez plus de produits, votre équipe logistique peut-elle assurer le stockage et les délais de livraison des produits ? Ce sont des questions qu’il est important de se poser et un diagnostic peut vous permettre de cibler vos points faibles et vos points forts, mais surtout vous aider à identifier les points importants pour élaborer au mieux votre plan d’action.

Une fois vos actions mises en place pour développer votre croissance organique, il est possible de suivre et de mesurer vos résultats en se basant sur l’augmentation du nombre de ventes (ou du chiffre d’affaires) de votre entreprise sur un temps donné. La croissance organique ou interne est également quantifiable par la hausse de la clientèle ou encore la hausse du panier moyen de chaque client.

Cibler ses objectifs pour une croissance organique efficace 

La croissance organique ou interne présente ainsi de nombreux avantages dans la gestion d’une entreprise moderne ou d’une PME en évolution permanente. Elle se base sur les fondements de votre entreprise et présente des bénéfices sur le long terme comme la rentabilité, le contrôle, la flexibilité, la compétence et l’image de marque. Mettre en place une stratégie de croissance interne est un excellent moyen de stimuler et réunir vos équipes. La croissance organique est progressive et permet à votre entreprise de rester indépendante. Découvrez de nombreux facteurs, moyens et leviers utiles pour mettre en place une stratégie de croissance interne dans notre guide téléchargeable “PME et start-up sur la voie du succès”. Gardez à l’esprit que le plus important reste de bien cibler ses objectifs afin de prendre les bonnes décisions.

PME & start-up sur la voie du succès

5 défis rencontrés par les PME et start-up, et comment les relever.

Couverture ebook PME & start-up sur la voie du succès
Salesforce