Skip to Content

IA générative : Neolait génère des fiches produits pour son portail e-commerce en quelques minutes

Trois vaches broutent dans un champ.

Pour soulager sa tâche titanesque de 1 300 fiches produits à rédiger, la responsable marketing digital a expérimenté un pilote de l’IA générative Einstein intégrée à Salesforce. Elle résume son expérience en un mot : bluffant.

Soraya Darkaoui est la seule administratrice du portail e-commerce de Neolait, l’un des leaders français de l’alimentation pour animaux ruminants. Pour soulager sa tâche titanesque de 1 300 fiches produits à rédiger, la responsable marketing digital a expérimenté un pilote de l’IA générative Einstein intégrée à Salesforce. Elle résume son expérience en un mot : bluffant.

1. Neolait, l’agroalimentaire innovant

Industriel octogénaire, Neolait est la seule entreprise française à fabriquer et distribuer des solutions en nutrition animale, semences et hygiène pour ruminants, au profit d’éleveurs dont la taille de l’exploitation va d’un individu à une entreprise entière.

L’industrie agroalimentaire a considérablement évolué sous l’effet du numérique ces dernières années. Les éleveurs sont devenus des professionnels ultra-connectés : IoT, drones pour surveillance des exploitations, CRM spécialisés… Ces derniers raffolent de solutions leur faisant gagner du temps. Conscient de cette attente croissante pour des solutions digitales, Neolait a déployé un portail e-commerce direct-to-farmers en 2022. Les clients éleveurs ont accès à un catalogue de plus de 1 300 références en toute autonomie. Mais le déploiement de ce portail n’est que la partie émergée de l’iceberg. Le travail le plus important réside dans sa gestion quotidienne : mise à jour des produits, résolution des bugs… Une tâche qui incombe à Soraya Darkaoui, responsable marketing digital, récemment recrutée par Neolait.

2. L’expérimentation de l’IA générative Einstein

« Mon travail est vraiment conséquent. Je suis seule à gérer le portail e-commerce, mais aussi le SEO, la génération de leads, les réseaux sociaux… Nous sommes ravis d’avoir un nouveau portail, mais celui-ci avait besoin de nouvelles descriptions pour nos 1 300 produits. Jusqu’alors, nous nous contentions de copier et coller les descriptions issues de nos fiches techniques. Ce n’était pas vraiment une expérience engageante pour nos clients », explique Soraya Darkaoui. « En même temps, il était impossible de lire et synthétiser ces 1 300 fiches dans un délai raisonnable. C’est alors que mon chargé de compte Salesforce m’a proposé d’essayer l’IA générative Einstein, intégrée à Salesforce ». Comme ChatGPT, celle-ci peut générer toute sorte de texte à partir d’une requête (un prompt), mais l’intégration de Salesforce permet d’y ajouter un contexte supplémentaire, comme des données client.

« Les équipes Salesforce m’ont rapidement mis à disposition un pilote, sur lequel j’ai pu expérimenter. Pour mon premier essai, j’ai simplement collé quelques lignes de ma fiche technique, que j’ai demandé de synthétiser. Le résultat était bluffant ! La description était si naturelle qu’on aurait pu la confondre avec le travail d’un humain. À ceci près qu’il lui aurait fallu 30 minutes de réflexion pour arriver à un tel résultat. Ici, il ne m’a fallu que quelques secondes… », poursuit la responsable marketing digital.

3. Les conseils de Soraya Darkaoui pour parfaire ses prompts

Ce premier exploit a encouragé Soraya Darkaoui à poursuivre son expérimentation. « J’ai produit rapidement une vingtaine de description. Je retire trois conseils de mes tests pour de meilleurs résultats » :

  • Varier le prompt pour éviter d’arriver à un résultat trop identique à chaque réponse. Il faut formuler le prompt différemment, lui spécifier la cible pour laquelle vous écrivez. Plus l’IA a de détails, plus les réponses sont précises et adaptées.
  • Inclure des éléments de positionnement de votre marque. Les résultats ont été meilleurs quand j’ai précisé à l’IA d’intégrer une présentation de Neolait, d’insister sur le fait que nous étions le seul industriel produit de bout-en-bout des aliments pour ruminants.
  • Vérifier systématiquement le moindre mot dans vos réponses. En effet, des réglementations peuvent vous empêcher de publier certaines déclarations. En cas de visite d’un organisme de contrôle, vous ne pourrez pas décharger votre responsabilité sur l’IA.
  • Bien définir ses personas, et garder sous la main une liste de prompts en fonction de la gamme, du produit ou du persona.

Soraya Darkaoui compte bien s’appuyer sur l’IA générative pour son prochain projet, qui débutera en 2024 :  poursuivre la mise à jour du portail. « Le portail était réservé à nos clients. Nous avons pour projet d’en faire un site e-commerce ouvert. L’IA générative va accélérer mon travail de préparation. » Un vrai coup de pouce, mais surtout un coup de génie pour cette petite entreprise aux multiples projets.

Glossaire de l’IA

32 définitions pour gagner en confiance à l’ère de l’Intelligence Artificielle.

Couverture du glossaire de l'IA
Sven Lindner Plus de Sven