La société de Cloud Computing d'entreprise se classe dans le top 5

Paris, le 25 août 2010 – Salesforce.com [NYSE : CRM], le leader des technologies de Cloud Computing pour l’entreprise, annonce avoir été placé quatrième dans la liste FORTUNE 2010 des 100 plus fortes croissances.[1] La liste intégrale ainsi que les différents parcours des entreprises paraitront dans l'édition du 6 septembre de FORTUNE, et sont disponibles depuis lundi 23 août en kiosque ainsi qu'à l'adresse http://money.cnn.com/magazines/fortune/fortunefastestgrowing/2010/index.html.

Commentaires sur l'annonce :
§ « Le cloud computing a bouleversé le secteur de l'informatique tout entier, résume Marc Benioff, president et CEO de Salesforce.com. Sa croissance actuelle est une preuve de plus que la dernière heure du logiciel a sonné. »
§ « Préoccupés que nous sommes par une économie en difficulté, nous oublions parfois que des entrepreneurs travaillent dur pour créer le prochain Cisco, Amgen ou Starbucks », écrit Andy Serwer, gérant du magazine FORTUNE, dans le numéro du 6 septembre 2010.

Pour figurer parmi les 100 plus fortes croissances, les entreprises américaines et étrangères doivent répondre aux critères suivants : effectuer des transactions sur une des principales bourses américaines ; fournir leurs bilans trimestriels à la SEC [2](U.S. Security and Exchange Commission) ; être estimées au minimum à 250 millions de dollars sur le marché et avoir des actions d'une valeur minimale de 5$ à la date du 30 juin 2010 ; et être en activité depuis le 30 juin 2007 sans interruption. L'entreprise doit également avoir un chiffre d'affaires et dégager des bénéfices respectivement d'au moins 50 et 10 millions nets pendant quatre trimestres au 30 avril 2010 maximum. Enfin, elle doit avoir publié une croissance annuelle de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices par action (BPA) d'au moins 15 % par an pendant trois ans au 30 avril 2010.

Les entreprises répondant aux critères susmentionnés sont classées en fonction des taux de croissance de leurs chiffres d'affaires, de la croissance de leurs BPA et de leur rendement absolu, analysé annuellement sur une période de trois ans au terme du 30 juin 2010. Pour calculer les taux de croissance des chiffres d'affaires et des BPA, FORTUNE utilise un historique de régression linéaire aux moindres carrés couvrant les quatre derniers trimestres. Le classement général est établi en additionnant les places obtenues aux trois différents classements spécifiques. Une fois les 100 meilleures entreprises identifiées, leurs classements sont recalculés à l'aide des trois variables pondérées de façon égale. En cas d'égalité, l'entreprise ayant eu le meilleur chiffre d'affaires sur les quatre trimestres obtient les faveurs du classement.

Cette toute dernière distinction s’inscrit dans la lignée de la nomination de salesforce.com parmi les 100 meilleures entreprises où il fait bon travailler [3]de FORTUNE en 2009 et en 2010, des deux Stevie Awards remportés pour son innovation et sa philanthropie d'entreprise, de sa présence parmi les 100 entreprises les plus sûres [4]en 2010 par Forbes et de la nomination de Marc Benioff dans le Top 50 des personnalités les plus brillantes dans le domaine des technologies[5] de Fortune en 2010.

Ressources additionnelles

§ Suivez @salesforce sur Twitter

§ Restez connecté avec salesforce.com sur Salesforce.com/linkedin

§ Suivez salesforce.com sur Salesforce.com/youtube

[1]FORTUNE’s 2010 “100 Fastest-Growing Companies”

[2]Organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers

[3]\"100 Best Companies to Work for\"

[4]\"100 Most Trustworthy Companies\"

[5]FORTUNE’s 2010 \"50 Smartest People in Technology\"