Paris, le 24 octobre 2017 -- Salesforce [NYSE : CRM], le leader mondial du CRM, présente une nouvelle étude d’IDC conduite pour Salesforce révélant comment Salesforce et son écosystème de clients et partenaires créeront 3,3 millions d’emplois et contribueront aux PIB mondiaux à hauteur de 859 milliards de dollars d’ici 2022. En plus, chaque dollar gagné par Salesforce rapportera 5,18 dollars à ses partenaires. Le plus fort impact de l'Économie Salesforce dans les industries sera dans les services financiers avec 164 milliards de dollars de nouvelles recettes d’ici 2022. L’année dernière, le cabinet prévoyait la création de 1,9 million d’emplois, ainsi que des nouvelles recettes atteignant les 389 milliards de dollars d’ici 2020.
Selon le livre blanc d’IDC, ces nouveaux résultats montrent les avantages du cloud computing à la base de cette progression de l’innovation technologique et qui aide les entreprises à innover à leur tour afin d’accélérer leurs cycles de développement, la réalisation de leurs projets et leurs lancements de nouveaux produits, tout en réduisant leurs coûts d’exploitation. Le cloud se développe actuellement bien plus rapidement que l’informatique en général. Sa croissance annuelle est annoncée à 17 %, et il devrait soutenir les investissements dans des produits et services au cœur de projets de transformation numérique dont la valeur pourrait atteindre les 2 000 milliards de dollars d’ici 2020.

« Les derniers résultats d’IDC témoignent de l’excellente dynamique engendrée par la communauté de clients, partenaires et développeurs de Salesforce, qui sont au cœur de l'Économie Salesforce et de la croissance des services cloud dans le monde entier », déclare Tyler Prince, vice-président exécutif des partenariats et Go-To-Market Innovation chez Salesforce. « Salesforce continue d’innover et d’adresser les besoins de nos clients dans chaque industrie.
Les organisations souscrivant à des offres cloud investissent également dans des produits et services auxiliaires (autres abonnements cloud, services aux entreprises, logiciels, matériel, services gérés, etc.). Conséquence : en 2017, l’écosystème Salesforce est près de quatre fois plus important que ne l’est l’entreprise elle-même, et devrait l’être cinq fois plus en 2022. En outre, selon les estimations d’IDC, chaque dollar reçu par Salesforce en rapporte 3,67 à son écosystème en 2017, un chiffre qui devrait atteindre les 5,18 dollars en 2022. D’ici 2022, Salesforce contribuera à près de 5 millions d’emplois indirects qui sont créés par les dépenses dans l'économie générale par les personnes qui occupent les 3,3 millions d'emplois directs.
Salesforce impacte aussi l’économie française
Dans son rapport 2016, IDC prévoyait d’ici à 2020 que l'Économie Salesforce avait un impact sur la création de près de 75 000 emplois indirects parmi les entreprises clientes pour un PIB additionnel de 6,48 milliard de $. Dans sa nouvelle étude, d’ici à 2022, l’économie Salesforce représente la création de près de 108 923 emplois indirects d’ici à 2022 pour un PIB additionnel de 24,346 milliards de dollars. Pour chaque dollar de revenu en France de Salesforce, chaque partenaire devrait gagner 5,7 dollars (contre 5,18 dollars dans le monde).

Les avantages économiques pour l'industrie de l'Économie Salesforce
Pour son rapport, IDC s’est intéressé à l’impact de l'Économie Salesforce sur la croissance des revenus et la progression de l’emploi dans six secteurs.
• Le secteur des services financiers enregistrera une croissance de recettes de 163,7 milliards de dollars, et la création de 584 995 emplois d’ici 2022.
• L’industrie manufacturière connaîtra une croissance de recettes de 159 milliards de dollars, et assistera à la création de 638 296 emplois d’ici 2022.
• Le secteur de la grande distribution enregistrera une croissance de recettes de 92,6 milliards de dollars, et la création de 401 355 emplois d’ici 2022.
• Le secteur de la communication et des médias connaîtra une croissance de recettes de 89,8 milliards de dollars, et assistera à la création de 360 451 emplois d’ici 2022.
• Le secteur de la santé et des sciences de la vie enregistrera une croissance de recettes de 68,2 milliards de dollars, et la création de 244 096 emplois d’ici 2022.
• Le secteur public connaîtra une croissance de recettes de 50,9 milliards de dollars, et assistera à la création de 221 640 emplois d’ici 2022.

La puissance de l’écosystème Salesforce
L’écosystème est le facteur de croissance majeur de l'Économie Salesforce.
• L’écosystème inclut 4000 partenaires incluant les ISV et consultants, 4 millions de développeurs ; une communauté de 2,5 millions de « trailblazers » (des individus et des entreprises pionnières utilisant Salesforce pour innover, mener leur transformation et développer leurs carrières); et plus de 400 groupes d’utilisateurs locaux, groupes industriels et pôles d’intérêt commun et plus de 200 MVP, experts produits et ambassadeurs.
• Salesforce AppExchange, la plus grande place de marché cloud d’entreprise au monde, héberge plus de 4 000 solutions totalisant plus de 5 millions de téléchargements. Aujourd’hui 87% des clients de Salesforce et 89% des sociétés du classement Fortune 100 utilisent Salesforce AppExchange.
• Trailhead, la plateforme interactive, ludique et assistée de Salesforce, permet à n’importe qui de développer ses compétences afin de trouver sa place dans le monde professionnel de demain. À ce jour, 4 millions de badges ont été remportés sur ces parcours.
• En outre, plus de 300 000 offres d’emplois exigent explicitement des compétences sur les solutions Salesforce ou liées aux technologies de l’éditeur ; en outre, le salaire moyen de ces offres dépasse les 80 000 dollars annuels. Indeed, le leader mondial de l’emploi en ligne a trouvé que 2 des 10 meilleurs emplois de 2017 dans le classement était liés à Salesforce Administrateur Salesforce en 4e position, et Développeur Salesforce en 6e position

Ressources supplémentaires
Télécharger une copie de l’étude « Salesforce Economy » d’IDC à l’adresse : salesforce.com/assets/pdf/misc/idc-study-salesforce-economy.pdf
Suivez Salesforce en France sur Facebook : facebook.com/salesforce.
Visitez l’AppExchange de Salesforce : appexchange.com.
Salesforce Trailhead : trailhead.salesforce.com/
Suivez @salesforcefr sur le compte Twitter français.

Méthodologie d’IDC
Depuis 2002, IDC développe avec Salesforce un outil interne baptisé Modèle d’impact économique. Cet outil collecte des données en provenance d’études de marché d’IDC sur les dépenses informatiques, les taux de change et les parts de marché des éditeurs. Il réunit également d’autres données publiques comme le PIB, les taux d’imposition, ou encore des informations issues d’autres sources sur la population active globale. Le résultat ainsi obtenu est un nombre de sociétés de services informatiques et d’employés pour chaque région géographique. En 2009, IDC y a ajouté des données concernant les dépenses en matière de cloud computing, le pourcentage de ressources informatiques disponibles pour l’innovation (le reste étant utilisé pour la prise en charge et la mise à niveau de systèmes traditionnels), et les revenus commerciaux en tant que multiples du PIB par pays.
Le Modèle d’impact économique de Salesforce est une extension du Modèle d’impact économique de l’IT édité par IDC. Il évalue la part (actuelle et future) de bénéfices générés par le cloud computing sur l’économie en général. Il fournit également une estimation de la taille de l’écosystème supportant Salesforce en s’appuyant pour cela sur les études de marché réalisées par IDC. L’outil compare notamment les dépenses dans des services professionnels aux abonnements à des services cloud ; les ventes de matériel, de logiciels et de services réseau aux dépenses dans le cloud public et privé ; et les dépenses liées à des outils de développement d’applications avec les applications développées. Notez que l’écosystème concerné peut inclure des sociétés n’étant pas partenaires formels de Salesforce, mais vendant des produits ou des services liés aux déploiements Salesforce.