Jenji

« Salesforce est la plateforme la plus mûre en matière de fonctionnalités. »

— Pierre Queinnec, CEO et co-fondateur
 

Jenji : l’accélérateur de l’Expense Management

En moins de trois ans, Jenji et sa solution de digitalisation des notes de frais a conquis la France. La start-up qui vise le marché des ETI et des grands groupes sans oublier les PME nourrit de grandes ambitions en Europe et dans le monde. Consciente que l’automatisation des processus était la clé du succès, elle a choisi Salesforce.

Les notes de frais gérées en un swipe

La gestion des notes de frais semble parfois compliqué. Ce travail est chronophage et fastidieux pour les collaborateurs et les services comptables. Pour répondre à une demande de plus en plus croissante, l’application Jenji propose de passer les notes de frais à l’ère de l’intelligence artificielle.
Comment ça marche ? Il suffit de photographier le document, de laisser trois secondes à l’IA pour détecter tous les éléments importants (nom du restaurant, lieu, somme, TVA…) et les enregistrer dans le flux comptable. Chaque note de frais est ainsi retranscrite en donnée numérique, et, immédiatement intégrée au back office comptable de l’entreprise jusqu’au logiciel d’Entreprise resource planning (ERP). Même plus besoin de conserver le ticket de caisse ou la note de restaurant ! « C’est une solution qui fluidifie toute la chaîne avec une visibilité et un contrôle accru sur la totalité du process », assure Pierre Queinnec, CEO et co-fondateur de la start-up.
L’automatisation par l’IA permet d’alléger les tâches administratives sans valeur ajoutée et élimine les erreurs humaines ainsi que les fraudes. De plus, l’analyse des données donne un niveau de reporting élevé, précis permettant d’établir des prévisions sur les notes de frais et de détecter les axes d’optimisation.

D’autre part, parmi les avantages offerts par la solution intégrée à Salesforce, il est possible, dans le cas d’un déjeuner commercial avec un prospect identifié, que la note de frais soit automatiquement assignée à une opportunité qui viendra enrichir la base de données clients.

En somme, la solution est pratique pour tous : les collaborateurs en déplacement, les comptables qui gagnent un temps précieux et limitent les erreurs, et, la direction financière qui analyse au mieux les coûts et les pilote en conséquence.

Basculement en mode « Big Bang »

Avec autant d’atouts, Jenji, créé en 2014, grandit de manière exponentielle : des effectifs en hausse (x2 chaque année) et l’ouverture de bureaux à l’étranger (Suisse, Allemagne…). L’enjeu de l’automatisation et de l’optimisation des processus est donc particulièrement pressant. Comme le résume Pierre Queinnec : « Plus on automatise, plus on libère du temps pour l’humain et plus on devient customer centric. » La start-up a donc décidé de changer de CRM en 2019 pour une solution plus puissante, ultra-personnalisable et rapide à intégrer : Salesforce. « Salesforce est la plateforme la plus mûre en matière de fonctionnalités. Et la capacité d’intégration des autres briques de l’écosystème est beaucoup plus fluide, en mode plug and play. » affirme Pierre Queinnec.
Le basculement vers Sales Cloud a été effectué en seulement deux semaines au mois de novembre 2019. Le mois suivant, Pardot venait compléter le dispositif.

Tout pour l’automatisation

Pour Jenji, Sales Cloud représente un outil important de la gestion de donnée client. La centralisation et l’automatisation ont apporté de la souplesse et de l’efficacité à la start-up :
« Nous avons des types de contrats très divers : contrats directs et indirects via des revendeurs, abonnements SaaS au mois, abonnements pluriannuels… Nos cycles de ventes sont complexes. Il était donc important pour nous d’avoir des processus de ventes et des suivis de revenus très spécifiques. » assure Pierre Queinnec.

Onboarding de qualité

Côté prise en main de l’outil, la formation des équipes sur l’utilisation de Sales Cloud a été, rapide. « L’outil est très intuitif. Et les collaborateurs sont également tous très motivés pour se former sur le CRM leader du marché. C’est une compétence de plus sur leur CV ! »
Pour Pardot, la prise en main demande de l’expérience mais est facilitée par l’accompagnement de Salesforce, comme le confirme Wendy Konaté, VP Marketing de Jenji : « La prise en main nécessite des connaissances de base quant à l’automatisation du marketing. L’accompagnement de l’équipe Customer Success de Salesforce est excellente. On fait un point toutes les deux ou trois semaines sur les fonctionnalités et l’usage. »
Depuis, les premières campagnes marketing ont été lancées et comme le conclut Pierre Queinnec : « Ça tourne ! »

Chiffres clés

  • 6 millions d’euros levés en 2019
  • Chiffre d’affaires multiplié par 3 chaque année
 
 

Découvrez d'autres témoignages

Vous avez des
questions ?
Nos experts sont à votre service.

Demandez des informations sur les produits, les tarifs, l'implémentation ou toute autre chose. Nos experts hautement qualifiés sont à votre disposition.