Provectio

 
36 collaborateurs
 
 

Provectio : l’automatisation pour faire plus simple, plus rapide et plus agréable

Pour ses clients PME, Provectio déploie des solutions de cloud computing, assure le bon fonctionnement du parc informatique et installe des solutions de cybersécurité. Egalement opérateur télécom, l’entreprise fournit à ce titre des offres télécom et lignes internet aux entreprises. Son dirigeant, Maxime Charlès, s’est fixé une mission : automatiser un maximum d’activités pour assurer un service client optimal. Dans sa quête, Salesforce est devenu son arme pas si secrète.

Durant les quinze premières années de vie de son entreprise, Maxime Charlès, co-fondateur et CEO de Provectio, n’a pas voulu entendre parler de Salesforce, même s’il changeait d’ERP ou de CRM tous les trois ou quatre ans. Trop gros, trop premium, trop cher… Pour Provectio, à la clientèle constituée principalement de PME françaises, Salesforce lui semblait mal dimensionné. « Pendant longtemps, j’ai eu un a priori négatif à propos de Salesforce, essentiellement concernant le budget », confirme-t-il. Pourtant, aujourd’hui, Maxime a rejoint la communauté des Trailblazers et envisage de devenir intégrateur Salesforce. Qu’est-ce qui a bien pu changer entre temps ? Un déclic.

Bien plus qu’un CRM

Début 2019, Provectio a décidé de simplifier ses nombreux outils en se dotant d’une interface globale et centralisatrice. « Je cherchais un seul et même outil qui me permette d’uniformiser tout mon système d’information. Je me suis intéressé aux fonctionnalités de Salesforce concernant l’automatisation et l’interconnexion des logiciels tiers et malgré mes premières réticences, j’ai vraiment été convaincu. » Intégrée en octobre 2019, la plateforme Salesforce (Sales Cloud, Service Cloud, CPQ+) a atteint l’objectif fixé par Maxime : connecter par des API l’ensemble des logiciels nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. « Je ne vois pas Salesforce comme un CRM. C’est bien plus que ça. C’est une colonne vertébrale qui permet d’accéder à l’ensemble des outils de gestion des parcs informatiques de mes clients. »
 

« C’est l’illustration de ce que j’apprécie chez Salesforce : la possibilité de goûter à une nouvelle technologie, sans surcoût, avant de décider de l’adopter ou pas »

Maxime Charlès, co-fondateur et CEO

Trois cas d’usages

L’automatisation, c’est le grand leitmotiv de Provectio. Depuis la détection du lead commercial jusqu’à la facturation client, toute la chaîne d’activité est simplifiée et accélérée dans Salesforce. La preuve en trois cas d’usages :

  • La maturation des leads. Quand un prospect est détecté, le commercial Provectio peut accéder en un clic dans Salesforce à l’ensemble des clients au profil similaire (même secteur d’activité, même zone géographique). « Dès le premier contact, le commercial pourra dire au prospect que Provectio travaille avec telle ou telle entreprise qu’il connaît forcément et l’inviter, éventuellement, à consulter ce « confrère » pour prendre un avis. »
  • L’amélioration de l’administration des ventes. L’ensemble des catalogues produits des fournisseurs de Provectio sont synchronisés dans Salesforce qui sélectionne automatiquement le meilleur prix lors du déclenchement d’une commande. « Auparavant, nous perdions beaucoup de temps à créer des commandes, remplacer des articles en rupture de stock… S’il faut parler ROI, l’automatisation nous a fait gagner au moins un ETP (équivalent temps plein), alors que nous sommes une trentaine de collaborateurs ! »
  • La simplification de la facturation. Certains clients sont facturés à l’asset. Aujourd’hui, dès qu’un technicien vient installer un nouveau composant, l’intervention est immédiatement remontée dans Salesforce qui déclenche automatiquement une nouvelle facturation. « Il n’y a aucune intervention humaine. »


Intégration de nouvelles solutions tierces pour le commercial, optimisation des opérations, automatisation des relances clients… Provectio améliore presque quotidiennement son Salesforce. « Il n’y a pas de limite fondamentale à l’automatisation et c’est ce qui me plaît ! Le moteur est conçu pour s’adapter à chaque situation. D’autre part, la puissance de la plateforme Salesforce, au niveau de l’interconnexion et de l’automatisation, permet d’accélérer le ROI ce qui n’est pas le cas chez les autres éditeurs. »

Les opérations optimisées grâce aux KPIs partagés

L’automatisation n’est pas le seul bienfait tiré de Salesforce. La vue en temps réel des KPIs offre aussi de nouvelles opportunités de management et d’optimisation. Passionné de technologie, Maxime se définit avant tout comme un « patron d’entreprise ». Il s’intéresse donc avant tout à la valeur et à la croissance de Provectio. Le suivi analytique de toute l’activité à travers différents indicateurs est donc fondamental pour lui.
Parmi ces métriques, l’une a particulièrement sa faveur : « Nous avons une vue très fine et précise du temps nécessaire pour réaliser chaque opération. Nous pouvons ainsi facilement calculer le délai moyen de livraison, selon le type de produit, ou encore le délai de conversion d’un lead en fonction de son secteur d’activité… Ces éléments de temporalité étaient complexes à obtenir avant Salesforce. » Ce nouveau niveau d’information a d’ailleurs permis à Provectio de détecter des zones de friction et de les corriger. « Je partage le maximum d’informations avec mes collaborateurs, dont cette métrique sur la temporalité. Ils ont ainsi eux-mêmes constaté que plusieurs délais étaient trop longs et ont pu agir pour les réduire. Certains délais ont été divisés par trois. » Conséquence : avec un effectif constant et sans fournir d’effort supplémentaire, le business s’est amélioré.

L’humain avant tout

D’abord réfractaire puis entièrement conquis par Salesforce, Maxime Charlès a récemment mis en place Einstein, en test, et se montre impatient de pouvoir analyser les premiers résultats de l’intelligence artificielle sur les performances de sa plateforme. « C’est l’illustration de ce que j’apprécie chez Salesforce : la possibilité de goûter à une nouvelle technologie, sans surcoût, avant de décider de l’adopter ou pas. »
Adepte de la technologie Salesforce, Maxime en partage aussi la philosophie : « Je tiens à battre en brèche une image trompeuse sur Salesforce : ce n’est pas une grosse machine américaine intouchable comme peuvent l’être certains mastodontes avec lesquels je travaille aussi. L’accompagnement humain de Salesforce est excellent. Marc Benioff dit que pour contrer la froideur de la technologie et de l’automatisation, il est essentiel d’injecter de l’humain dans la relation, de multiplier les points de rencontre pour rester à l’écoute des clients, être capable de détecter les bons et les mauvais signaux… Nous partageons cette conviction chez Provectio. Salesforce a bien compris ce que doit être le business à l’ère du digital. » Parole de Trailblazer !

Chiffres clés

  • 2004 : création de Provectio
  • 3 sites : Rennes (siège), Nantes et Caen (agences)
  • 36 collaborateurs
  • 5 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel
  • 15 à 25 % de croissance annuelle
 

Découvrez d'autres témoignages

Vous avez des
questions ?
Nos experts sont à votre service.

Demandez des informations sur les produits, les tarifs, l'implémentation ou toute autre chose. Nos experts hautement qualifiés sont à votre disposition.