Adictiz


"La force de Salesforce ? Sa capacité à industrialiser les processus d’une entreprise."

— Charles Christory
CEO et fondateur d’Adictiz

Adictiz mène le jeu de l’inbound marketing

Recruter des leads, des fans, des followers pour les conduire vers l’engagement. C’est ce que propose Adictiz aux marques désireuses de prendre d’assaut le web et les réseaux sociaux... grâce aux jeux, grand vecteur de communication publicitaire, et dont Adictiz est devenu l’acteur de référence. En quelques années à peine, la startup a conquis les plus grandes marques. Une croissance rapide assistée et soutenue par les solutions Salesforce. Player 1, Go !

Quand une start-up décolle grâce à un chien qui vole…

Avez-vous déjà fait voler « Paf le Chien » depuis votre profil Facebook ? 25 % des Français ont déjà joué à ce mini-jeu lancé à l’été 2009 par la toute jeune start-up Adictiz. Un coup de maître pour cette entreprise lilloise fondé par un « addict » des nouvelles technologies, Charles Christory, 22 ans à peine à l’époque et convaincu de la puissance marketing du jeu via les réseaux sociaux. Aujourd'hui, Adictiz propose aux marques de lancer des jeux, comme d'autres proposent de diffuser des spots de pub'. Il faut dire que le jeu est un levier particulièrement efficace de l'Inbound Marketing, cette approche qui consiste à attirer plus qu’à aller chercher un prospect. « Nous avons été parmi les premiers à expliquer aux marques qu’elles devaient être présentes sur les réseaux sociaux pour capter le trafic plutôt que d’aller le chercher », explique Charles Christory. « Nous aidons les marques à communiquer par le jeu, à recruter des leads, à les qualifier et les transformer. »
L’entreprise propose donc depuis 2013 une plateforme baptisée Adictiz Box comptant plus d'une cinquantaine de jeux, tous personnalisables par le client selon son goût et ses objectifs marketing. Pas besoin de connaissances techniques particulières, comme le confirme Charles Christory « nous sommes le Powerpoint des jeux marketing » .

Les solutions Salesforce pour soutenir la croissance

150 clients, essentiellement des grandes marques (Bonduelle, Kiabi, TF1, McDonald's, etc.), sont abonnés à la plateforme Adictiz pour l’élaboration de leurs campagnes de jeu marketing. Et la croissance se poursuit. Une trentaine de personnes travaillent pour l’entreprise, réparties entre les sites de Lille et Paris. En 2017, le développement à l’international passera par des bureaux et des équipes dédiés.
Pour soutenir cette croissance et assurer le Biz Dev de l’entreprise, Charles Christory a choisi Sales Cloud : « Nous avions déjà un outil… qui était suffisant quand nous n’étions que deux ! Mais dès que nous avons voulu accélérer, cet outil n’était plus adapté à la gestion de nos volumes de données. Nous avions besoin de quelque chose de robuste et qui nous accompagne en s’adaptant au rythme de notre croissance. Salesforce s’est présenté comme la meilleure solution. »

Désormais, les équipes commerciales d’Adictiz ont accès à l’ensemble des données en temps réel grâce à Salesforce. Et elles peuvent « jouer » avec ces données pour inventer des scénarios simples de business, avec création de devis à la clé. Devis, factures et comptabilité… Tout le suivi commercial et comptable est aujourd’hui hébergé et traité via Sales Cloud, ce qui assure des gains de temps très appréciables : « Grâce à l'application métier Numm (disponible sur AppExchange) et Salesforce, un devis se transforme directement en facture en un clic. Et toutes les écritures comptables sont automatiquement créées. C’est un gain de temps énorme, cela nous libère pour prendre de la hauteur. On peut se concentrer sur des actions à forte valeur ajoutée dans notre travail quotidien. »
Gain de temps et d’efficacité aussi à travers la mise en place de « ponts business » avec les clients grâce à l’interconnexion des instances Salesforce de chaque structure : « Les leads générés par nos jeux tombent directement dans le CRM Salesforce de nos clients. »
Pour Charles Christory, le cœur du moteur de l’entreprise est désormais bien structuré. Adictiz a donc les mains plus libres pour aller chercher de la performance.

Un business plus efficace

La recherche de l’efficacité et l’industrialisation des tâches résonnent comme deux leitmotivs pour Charles Christory, qui aspire à tirer toujours plus de bénéfices de ses outils CRM. Il compte notamment beaucoup à terme sur une meilleure utilisation des données clients stockées dans Sales Cloud.
À travers la gestion des e-mails tout d’abord : « Salesforce nous remonte systématiquement toutes les adresses e-mail invalides. Il nous remonte aussi les taux de clics sur nos envois. Voilà une donnée très importante que nous allons bientôt analyser et prendre en compte pour nos futures campagnes. »
L’analyse des datas et des données opérationnelles pour mieux satisfaire les clients, voilà un enjeu de taille, atteignable bientôt grâce aux outils Salesforce selon le dirigeant de Adictiz : « Quand une personne créé un compte sur notre site, une fiche est automatiquement générée par Salesforce. On doit désormais pouvoir tirer parti de ces informations et analyser les parcours clients sur notre site. Et c’est là que se situe notre prochaine étape : mettre en place des tableaux de bord pour définir des pistes à travailler, devenir de plus en plus efficaces dans notre captation de prospects. » Objectif ? « Nous nous donnons 3 mois pour y arriver ».
On sent qu’ils sont joueurs chez Adictiz… Et qu’ils ont aussi l’habitude de gagner !

Chiffres-clés

  • 10 millions d’utilisateurs engagés grâce aux jeux Adictiz
  • 150 campagnes lancées chaque mois
  • +35 collaborateurs
Adictiz
Adictiz
Produits utilisés par Adictiz
Chat live