Novembre 2014 : Kim Rodriguez, Leah McGowen-Hare, Heidi Connal et Stéphane Maurin, 4 collaborateurs Salesforce venus de différents pays, se retrouvent en Haïti. 

 Une mission en Haïti de toute première importance

« C’était mon second voyage en Haïti. En 2013 déjà, j’étais venu sur place aider le gouvernement haïtien, qui avait besoin d’une assistance technique sur les solutions Salesforce. Cette fois, à nouveau avec la Fondation Salesforce, nous devions aider une association locale, J/P HRO (Haitian Relief Organization),  qui reloge des réfugiés, encore installés dans des camps depuis le terrible tremblement de terre de 2010. Les outils Salesforce assurent le suivi des besoins des personnes relogées », explique Stéphane, Success Manager chez Salesforce à Dublin depuis 4 ans.

Rappelons qu’au lendemain de la catastrophe qui avait ravagé Haïti, Marc Benioff, PDG de Salesforce, avait annoncé que pendant 10 ans, toutes les solutions Salesforce seraient offertes aux associations et organisations participant à la reconstruction du pays. Parallèlement, des aides matérielles ont été accordées par la Fondation Salesforce, qui a également permis à  des collaborateurs de se rendre sur place pour apporter une aide technique.

Une démonstration exemplaire de l’efficacité du modèle 1/1/1 prôné par l’entreprise, qui vise à consacrer à des actions philanthropiques 1 % des capitaux de l’entreprise, 1 % de ses produits et 1 % du temps de travail de ses salariés. Le résultat en Haïti : un « package complet », qui garantit une efficacité maximale de l’aide !

« En Haïti, nous avons rencontré l’association qui avait sollicité notre aide, puis visité un camp de réfugiés pour mieux comprendre les besoins. Cela nous a permis de faire des recommandations techniques d’optimisation concrètes. Nous avons aussi eu l’occasion de visiter des écoles, et de partager pendant quelques heures les activités des enfants… Une expérience humaine enrichissante et émouvante ! » témoigne Stéphane.

Cependant, le travail n’est pas fini en Haïti : Stéphane accompagne à distance les premiers    pas du tout nouveau Groupe d’Utilisateurs Salesforce en Haïti. Il aide également des utilisateurs à devenir les premières personnes certifiées Salesforce dans le pays.

10473066_10152373837392167_627501940849510389_n

 Un engagement encouragé par la Fondation Salesforce

Pourquoi un tel engagement ? « C’est une évidence », pour Stéphane. Tous les collaborateurs de Salesforce peuvent consacrer annuellement 6 journées à des projets philanthropiques. Une opportunité que Stéphane ne manquerait sous aucun prétexte ! Selon les missions, il apporte ses connaissances, dans une démarche pro bono, ou simplement du temps… et de la bonne volonté. Comme lorsqu’il a participé à des travaux de rénovation de logements… une activité qui tranche nettement avec son quotidien chez Salesforce !

« Tout le monde a envie de s’impliquer dans de telles actions. Mais la complexité de la tâche, de l’organisation à la planification du déplacement et du logement, est vite décourageante. Avec la Fondation Salesforce, tout devient très simple. Une liste présente chaque mois les actions nécessitant des volontaires. Il suffit de choisir une action qui nous motive, répond à notre vision, nous permet d’exploiter nos compétences, seul ou en équipe… Tout est organisé ! C’est d’autant plus simple que nous bénéficions d’un soutien inconditionnel du management », insiste Stéphane.

Les volontaires sont d’autant plus motivés que chaque année, lorsqu’ils consacrent 6 journées à ces actions, 1 000 $ sont versés par Salesforce à une association de leur choix. « C’est comme si chaque année, un crédit de 1 000 $ nous était ouvert pour donner un coup de pouce à une association. Il serait inconcevable de ne pas en faire usage ! »estime Stéphane Maurin.

Volunteering-in-Haiti-School

 

Découvrir la Salesforce.org >

Lire le récit de Kim Rodriguez >

Les sites des associations mobilisées sur place :

     J/P HR >

     Happy Hearts Funds >

     The Haitian Project >