Nous utilisons des cookies informatiques afin de faciliter et améliorer les interactions avec nos sites internet et services, de mieux comprendre comment nos sites internet et services sont utilisés et de personnaliser les annonces publicitaires. Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour les finalités ci-dessus.

La business intelligence, ou informatique décisionnelle en français, est bien plus qu’un logiciel. C’est un assistant personnel qui vous aide à prendre les meilleures décisions pour votre entreprise : améliorer les performances, déployer un avantage compétitif, anticiper les comportements… Aperçu de ses nombreux avantages.

1. Plus direct : une vue globale en temps réel de l’activité

La business intelligence (BI) a sorti les archives de leurs placards pour les transformer en force de progrès. Grâce à la puissance de calcul et à la rapidité de traitement des données par les nouveaux algorithmes, grâce aussi à des interfaces simples et des solutions en mode cloud, elle collecte, trie et analyse toutes les données d’une entreprise : comptabilité, stocks, production, base clients… Elle permet d’obtenir une vue en direct de l’ensemble des indicateurs-clés de la société, mise à jour en temps réel. Une solution de BI offre un tableau de bord complet et intégré, nécessaire au pilotage d’une entreprise et de ses filiales.

Pour aller plus loin : Une brève histoire de la business intelligence

2. Plus cohérent : un outil de référence pour la gouvernance

La cohérence d’une gouvernance tient en ce que ses différentes parties parlent le même langage. Avec un outil d’informatique décisionnelle, les indicateurs et le vocabulaire sont commun à l’ensemble des collaborateurs jouant un rôle dans la stratégie d’entreprise : PDG, directeurs de business units, directeurs commerciaux, DRH… Cette uniformisation permet une meilleure compréhension des sujets et des enjeux et une synergie renforcée. Elle accélère le processus de décision.

3. Plus large : une vue augmentée de vos activités dans votre marché

Les outils de BI ne se limitent pas à une analyse sectorielle des données. Ils mettent en perspective toutes les informations (production, stocks, clients…) afin de créer des tableaux de bord pertinents. Les solutions autorisent également d’introduire, de manière sécurisée, des données « étrangères » à l’entreprise ce qui permet d’évaluer sa place dans le marché et de vérifier l’adéquation de sa stratégie avec les attentes des clients. Un réel avantage compétitif.

4. Plus vite : un outil de décision accélère vos performances

La vue à 360° des activités de l’entreprise permet d’identifier immédiatement les secteurs performants et ceux en perte de vitesse (diminution de certaines ventes, problèmes de stock, clients non fidèles…). Elle offre une visualisation directe de toutes les anomalies à corriger. Les tableaux et rapports fournis par les outils sont donc des lanceurs d’alertes qui accélèrent la prise de décision et la résolution des problèmes. Les erreurs vites corrigées entraînent une augmentation de la performance globale et du chiffre d’affaires.

Cas d’usage : Alstom Grid simplifie la complexité

5. Plus loin : anticiper les événements et se projeter dans l’avenir

Associée au machine learning et à la gestion des big data, la business intelligence dispose d’un pouvoir de prédiction efficace. Elle permet d’anticiper les orientations d’un marché, elle dévoile les tendances des demandes clients, ou encore dresse les perspectives de croissance et d’amélioration des différents secteurs d’activité de l’entreprise. Le concept d’informatique décisionnelle prend ici tout son sens : grâce à cette vision augmentée, les dirigeants sont plus à même de choisir les orientations et les développements les plus pertinents pour leur société.

En résumé, la BI représente un vecteur de croissance pour l’entreprise : l’analyse en direct des indicateurs-clés transmet aux dirigeants toutes les informations essentielles (production, gestion des stocks, ventes, clients, comptabilité…) pour prendre des décisions stratégiques.. Une aide à la décision dont il est bien difficile de se passer en vue de cibler une augmentation des ventes sur le long terme et des gains de productivité.