Une petite ou moyenne entreprise, c’est avant tout une structure légère avec des moyens humains limités, particulièrement sensible à l'implication de ses collaborateurs et à la rétention de ses cadres. Un talent qui part, c'est un pilier qui s'effondre et une bibliothèque qui brûle en même temps ! Heureusement, pour fidéliser vos meilleurs talents, votre PME-ETI peut faire valoir de sérieux arguments. Voici lesquels.

Les temps ont changé. Pour retenir les meilleurs collaborateurs et les détourner des sirènes de la concurrence – qui hurlent encore plus fort depuis qu’elles disposent du web comme porte-voix – il ne suffit plus de proposer un poste et un salaire. Il faut offrir une expérience de travail capable d’apporter bien-être et satisfaction. Pour cela, il faut que le collaborateur soit véritablement un collaborateur et non un employé, c’est-à-dire un individu qui participe par son travail à un projet supérieur, dont il est pleinement conscient.

Responsabilisez vos talents en partageant l’info

L’entreprise doit donc être en mesure de faire naître, pour chaque employé, la conviction de participer à un projet vaste et engageant : le projet d’entreprise. Esprit startup pour tous : il faut que le collaborateur jouisse lui aussi de perspectives et d’une certaine hauteur de vue sur son rôle dans l’organisation, en ayant notamment accès à toute l’information possible. Misez donc sur la transparence des objectifs et de la stratégie, sur plus de collaboration entre les services, plus de partage d’information entre la direction, le management et les employés. Un seul mot d’ordre : désiloter !
Les outils collaboratifs participent ainsi à la mise en place d’une organisation « horizontale ». Leurs fonctionnalités sont nombreuses : les utilisateurs échangent entre eux quel que soit leur niveau hiérarchique, ils déclarent leur intérêt pour un projet ou une cause, mettent en valeur leurs compétences, etc. Il s’agit à la fois d’un espace de dialogue, d’une source d’information sur les opérations en cours et à venir, et enfin d’un puissant catalyseur d’engagement de tous les talents.

Offrez-leur des outils pratiques et performants

Quel est l’intérêt pour une entreprise de recruter un talent… si celui-ci consacre l’essentiel de son temps à des tâches sans grande valeur ajoutée ? Les tableurs à l’ancienne pour « piloter l’activité », les e-mails pour « échanger l’information », les fichiers textes pour « rassembler les données clients » ou établir des factures… Tout cela paraît bien anachronique à l’heure où vos collaborateurs partagent et commentent leurs photos de vacances sur le cloud en un swipe de leur smartphone.
Doter l’entreprise d’outils technologiques avancés permet d’élever le niveau de confort du collaborateur, de favoriser ses performances et d’accroître sa satisfaction opérationnelle. En plus d’envoyer un signal positif (celui d’une entreprise dynamique et bien dans l’air du temps), c’est surtout un excellent moyen pour chaque collaborateur de gagner en efficacité et en célérité, en limitant le temps passé à des tâches à faible valeur ajoutée.

Permettez-leur de se former, c'est win-win !

Une excellente expérience collaborateur débute dès la phase de recrutement et se poursuit sur le long terme. L’entreprise doit donc donner à chacun les moyens et les opportunités de progresser et de se former selon ses envies et les besoins de l’organisation. Pour accompagner les collaborateurs, les services RH ont à leur disposition des outils digitaux puissants qui permettent de suivre très précisément les carrières, envies, de détecter les talents et de définir les éventuelles actions à mener auprès de chaque collaborateur (entretien, formation, etc.).
À ce titre, le processus d’accueil des nouveaux embauchés est crucial si l’on considère que 25 % d’entre eux quittent l’entreprise l’année de leur recrutement. L’automatisation et la digitalisation des étapes d’onboarding autour de processus et de documents-clés permettent de réduire ce risque et de retenir les meilleurs talents. Pourquoi ne pas proposer des modules de formation automatiquement selon leurs objectifs et leur séniorité ? Ou des sessions pour apprendre à tirer le maximum de temps gagné de leurs outils ? Quelques heures passées peuvent en faire gagner beaucoup… avec en prime un supplément de motivation.

À vous de jouer !