Comment délivrer la promesse d’une expérience client sans couture immédiate, quand les systèmes d’informations sont complètement silotés ? C’est tout le défi des établissements financiers, qui comptent sur l’automatisation des processus numériques pour interfacer et dialoguer leurs nombreux systèmes, afin d’offrir un service preste et intelligent.

Nous avons tous déjà connu ce supplice : devoir répéter des informations à plusieurs interlocuteurs pour résoudre notre demande. De nombreux établissements financiers souffrent de ce syndrome de la répétition des informations. Une situation qui met à l’épreuve les directeurs des systèmes d'information (DSI) de ces établissements. Les systèmes d'informations financiers sont infiniment complexes. Des décennies de développement informatiques ont créé de nombreux silos et systèmes déconnectés. 

Pourtant, les établissements financiers s’empressent d’interconnecter les systèmes pour satisfaire les attentes des clients : une expérience sans couture, entre tous les canaux utilisés. C’est là que l’automatisation des processus digitaux entre en jeu. Concrètement, elle automatise des flux de travail complexes, entre plusieurs applications, afin d’accomplir des actions complexes et d’offrir un service rapide. Ces automatisations se créent à l’aide d’outils low-code ou no-code. Pas besoin d’être un génie de l’informatique pour écrire des scripts qui font des merveilles.

Dans quels cas de figure utiliser l'automatisation des processus digitaux ?


Ouvrir un compte bancaire

Personne n’aime vraiment passer des heures à ouvrir un compte bancaire. L'automatisation des processus digitaux accélère la démarche, tout en respectant la régulation. Une conversation guidée accompagne les banquiers dans la collecte des éléments nécessaires à l’ouverture d’un compte. Les données ainsi collectées sont analysées par l’IA et renseignent le conseiller sur les meilleures recommandations et les étapes suivantes pour les clients.

Contester une transaction sur une carte de débit ou de crédit

Les clients qui appellent pour un problème sont inquiets. Ils le seront encore plus s’ils sont transférés d'un assistant à un autre (qui risque de leur poser les mêmes questions). Grâce à l'automatisation des processus digitaux, les établissements peuvent éliminer les répétitions et proposer des solutions en temps réel. Elles peuvent même générer des attestations ou calculer les remboursements ou crédits à proposer. Un appel, une personne, un flux d'activité. Tout cela est possible car le conseiller voit es informations provenant de sources multiples dans un seul outil, son CRM, ce qui permet un service rapide.

Vérifier une capacité d’emprunt

Les conseillers accomplissent régulièrement cette vérification. Avec l'automatisation des processus digitaux, un développeur n’a qu’à développer une seule fois le script de vérification, et peut le « plugger » dans tous les processus des conseillers bancaires. Encore mieux, il ne faut pas nécessairement de compétences informatiques pour créer une telle commande, juste glisser et déposer différents composants dans un workflow.

L'automatisation des processus digitaux est la pièce manquante qui assure l'orchestration des workflows pour votre CRM. Le résultat ? Une expérience client plus cohérente, la fidélisation des clients et de meilleurs insights sur les clients.

 

 
 

Tendances des services financiers

Près de 2 800 dirigeants d'institutions financières partagent leur stratégie de reprise.