Aujourd’hui, l’entrepreneur qui crée sa start-up a un atout majeur à sa disposition : le moyen de se faire connaître rapidement, à grande échelle, grâce aux réseaux sociaux. Certaines jeunes entreprises ont d’ailleurs bâti leur communication – et leur identité – sur les réseaux sociaux avec un certain succès. Par exemple ? Alloresto, spécialiste de la restauration livrée, avec sa nouvelle campagne de communication #minikif, qui met en scène sur un ton décalé des moments de la vie quotidienne et invite à dire non à la routine. Ou encore Leetchi, la référence de la cagnotte en ligne, qui met en avant des projets en cours de financement, pour faciliter les collectes, grâce aux « Leetchi stories ».

 

Les réseaux sociaux, pourquoi ?

Les réseaux sociaux peuvent répondre aux différentes attentes d’une start-up :

  • accroître la visibilité de son projet ;
  • améliorer le référencement de son site Internet et y générer plus de trafic ;
  • développer des relations plus étroites avec ses clients (ou ses partenaires, ses financeurs, selon la phase d’avancement du projet).

La start-up doit donc s’interroger sur ses objectifs. Bien sûr, toute jeune entreprise doit être visible sur les réseaux sociaux : de nombreux consommateurs (ou responsables des achats) utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux pour s’informer sur une entreprise. Être absent revient tout simplement ne pas exister !

Pour autant, pas question de simplement « être présent ». La start-up doit définir une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, adaptée à ses attentes.

Définissez donc clairement vos objectifs :

  • développer votre visibilité et asseoir votre e-réputation,
  • améliorer la relation client,
  • promouvoir les produits et services de votre start-up,
  • transformer les clients en ambassadeurs de la start-up et en influenceurs,
  • développer votre réseau,
  • recruter de nouveaux collaborateurs,
  • tester des idées…

 

Quels réseaux sociaux ?

La première étape, pour communiquer efficacement sur les réseaux sociaux quand on est une start-up, est de choisir les réseaux sociaux pertinents.

  • Facebook, le plus actif des réseaux sociaux, semble souvent incontournable. Le réseau reste une interface efficace pour communiquer sur sa page, informer sur l’actualité de sa start-up, lancer des campagnes de communication digitales.
  • LinkedIn est un outil 100 % professionnel : un réseau social indispensable à toute start-up pour affirmer sa présence, trouver des partenaires, trouver des clients si son offre est destinée aux entreprises, recruter de nouveaux collaborateurs pour étoffer son équipe…

  • Twitter est très utilisé, rapide et réactif, et sera utile aussi bien pour faire connaître la start-up que pour réaliser une veille sur le marché, les concurrents...
  • Instagram, Youtube ou Snapchat sont des réseaux sociaux préférés par les ados et jeunes adultes : indispensables pour toute start-up souhaitant s’adresser à un jeune public !
  • Google+ est moins actif, mais ses utilisateurs sont plus positifs, recommandant volontiers des produits ou services qui les séduisent.

 

Les réseaux sociaux, comment ?

Attention toutefois : il ne suffit pas que la start-up soit présente sur les réseaux sociaux. Il faut que sa présence soit valorisante.

  • Ne communiquez pas trop tôt avec vos prospects ou clients : ils se lasseront si vous promettez vos produits des mois avant de pouvoir les présenter ! La communication avec vos partenaires ou financeurs peut au contraire démarrer dès la création de la start-up.
  • Veillez à assurer une présence et une animation régulières. Une page Facebook inactive quelques semaines laisse penser que la start-up a disparu !
  • Veillez à la qualité : traquez les fautes d’orthographe, soignez la mise en page, ajoutez dès que possible des photos ou vidéos, sollicitez les internautes pour intensifier les échanges…
  • Adaptez votre ton à votre cible : la communication sera différente sur Facebook, grand public, et LinkedIn, professionnel.
  • Soyez hyper-réactif ! Répondez au plus vite à toute demande d’information, réclamation ou intervention, pour améliorer la relation client et l’image de la start-up.
  • Constituez votre réseau : réagissez aux interventions d’internautes ou entreprises présentes sur le réseau social, abonnez-vous aux pages des prescripteurs.
  • Restez toujours informés grâce à la veille concurrentielle et informationnelle, découvrez les nouvelles tendances et sachez les exploiter.
  • Écoutez votre communauté virtuelle, d’une part pour alimenter votre fichier client, en intégrant les réseaux sociaux à vos outils de gestion (CRM, par exemple) ; d’autre part pour ajuster vos offres, vos produits ou votre stratégie. Les réseaux sociaux permettent par ailleurs de piloter l’activité et monitorer les résultats grâce aux dashboards qui permettent d’en tirer des analyses riches en informations.

Bien sûr, tout cela exige une organisation sans faille : désignez au sein de la start-up un Community Manager pour s’occuper des réseaux sociaux, pour répondre aux internautes, pour créer l’animation, susciter de l’engagement

Vous voulez en savoir plus sur les stratégies marketing sur les réseaux sociaux ? Découvrez l’e-book « 50 meilleures pratiques pour les réseaux sociaux »