Quand on parle du numérique, on pense technologies : Internet, Big Data, Cloud, Robotique avancée… un spectre large, dont les bénéfices sont encore insoupçonnés. McKinsey a évalué la valeur économique potentielle d’un plein déploiement des technologies numériques, en enquêtant auprès de 500 entreprises. Résumé de cette étude.

Le numérique : une grande force de transformation

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le numérique représente 5,5 % du PIB de la France. Son taux de croissance est d’environ 5 %. D’ici 2020, la France pourrait accroître la part du numérique dans son PIB de 100 milliards d’euros par an.

Ces perspectives laissent rêveur, mais elles sont compromises par un paradoxe de taille. Si les consommateurs sont entrés de plain-pied dans les usages numériques, les entreprises peinent à modifier leurs habitudes. Et la mutation numérique concerne tous les secteurs économiques : banques, grande consommation, distribution, tourisme, construction… Pour prendre le train en marche, les entreprises françaises doivent s’adapter.

10 bonnes raisons d’accélérer le mouvement

1 - Les consommateurs français sont prêts ! 5e pays européen dans l’usage des Smartphones, 8e pour l’utilisation des services bancaires en ligne, les français plébiscitent les nouveaux usages numériques : +56 % pour la vente en ligne des biens de grande consommation, et la moitié des réservations de voyages sont faites en ligne.

2 - Le numérique est potentiellement le 1er contributeur à la croissance du pays. Sa valeur ajoutée est estimée à 110 milliards d’euros. Le surplus de valeur pour le consommateur pourrait atteindre 13 milliards d’euros par an.

3 - Le numérique représente 900 000 emplois directs et près d’1,5 millions d’emplois liés. Plus que jamais, il faut agir pour mettre en disponibilité les compétences pointues et former dans nos écoles et universités les talents de demain.

4 - Le numérique change les règles en matière de concurrence : la transparence accrue sur les prix crée une intensification de la concurrence. Pure Players, émergence de nouveaux modèles très compétitifs, les entreprises traditionnelles doivent se repositionner.

5 - Saisir les opportunités du numérique, c’est profiter d’un gisement important de compétitivité et de croissance : développée à pleine puissance, la révolution numérique promet jusqu’à 40 % d’amélioration des marges opérationnelles.

6 - L’expérience client, transformée, ouvre de nouvelles perspectives : personnalisation des parcours d’achat, des produits et des modes de consommation, le numérique démultiplie les offres des marques et l’interaction client.

7- Grâce à l’utilisation éclairée du Big Data, les entreprises peuvent cibler le prix le plus juste, la communication la plus innovante, l’offre la plus pertinente. Etre mieux informé permet de mieux décider !

8 - Dirigeants d’entreprises, c’est le moment de vous impliquer en faveur du numérique. Le leadership a plus que jamais un rôle moteur au sein des organisations.

9 - Flexibilité, amélioration des marges de manœuvre financières, tous les acteurs économiques peuvent apporter leur pierre à l’édifice : l’Etat, les PME, les grandes entreprises, les Universités, chacun contribue à faire du numérique un levier de croissance incontournable.

10 - La mutation numérique est à la source d’une révolution industrielle qui n’arrive qu’une fois tous les 100 ans. Les entreprises doivent saisir leur chance, cette opportunité ne se représentera peut-être pas deux fois !